Paris veut créer 10.000 places de parking d'ici 2020

 |   |  288  mots
Les Parcs Relais sont des parkings situés dans les gares et réservés aux automobilistes qui souhaitent ensuite emprunter les transports en commun. En contrepartie d'un abonnement, les utilisateurs bénéficient d'une place de parking garantie. Il existe aujourd'hui 17.000 places de stationnement en Parcs Relais.
Les Parcs Relais sont des parkings situés dans les gares et réservés aux automobilistes qui souhaitent ensuite emprunter les transports en commun. En contrepartie d'un abonnement, les utilisateurs bénéficient d'une place de parking garantie. Il existe aujourd'hui 17.000 places de stationnement en Parcs Relais. (Crédits : REUTERS/Regis Duvignau)
La région Ile-de-France souhaite proposer 10.000 nouvelles places dans les Parcs Relais, ces parkings situés aux abords des gares, d'ici 2020, afin de faciliter l'accès des automobilistes aux gares et de favoriser la multimodalité.

La région Ile-de-France souhaite créer 10.000 places dans les Parcs Relais, ces parkings situés aux abords des gares, d'ici 2020, afin de faciliter l'accès des automobilistes aux gares et de favoriser la multimodalité. La présidente de la région, Valérie Pécresse, soumettra cette mesure au vote des élus du Conseil du Syndicat des Transports d'Ile-de-France (Stif) le 5 octobre, a indiqué le Stif jeudi dans un communiqué.

"Je veux redonner à la voiture toute sa place dans cette chaîne de déplacement quotidien car c'est un maillon important qu'il ne faut plus stigmatiser de manière dogmatique mais qu'il faut au contraire réintégrer dans la politique globale de mobilité", a expliqué Valérie Pécresse dans ce communiqué.

17.000 places à ce jour

Les Parcs Relais sont des parkings situés dans les gares et réservés aux automobilistes qui souhaitent ensuite emprunter les transports en commun. En contrepartie d'un abonnement, les utilisateurs bénéficient d'une place de parking garantie. Il existe aujourd'hui 17.000 places de stationnement en Parcs Relais.

L'objectif de la Région est de créer 3.000 places à l'horizon 2017 et 7.000 places supplémentaires d'ici 2020. 75 millions d'euros seront consacrés à ce projet, dont environ 50 millions en subvention directe par le Stif.

Afin de favoriser l'intermodalité, les nouveaux Parc Relais seront équipés de places réservées pour les covoitureurs, qui auront des avantages tarifaires. Les plus visibles seront aussi réservées à l'autopartage. En outre, ces espaces seront équipés de points de charge gratuits pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Et si le besoin est avéré, des stations Véligo seront intégrées et pourraient potentiellement devenir des points de location longue durée.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2016 à 19:29 :
@ALAN FOX : Bonsoir oui je les connais ces deux énergumènes du gaz oïl pour moi elle ne valent pas mieux l'une que l'autre .... DEHORS ELS BOBOS ECOLOS DE GAUCHE COMME DE DROITE ... Lorsqu'on voit la camarade HIDALGO pester contre la circulation mais que fait elle ... Elle roule en voiture avec chauffeur alors avant de donner des leçons qu'elle se regarde de toutes manières dans le métropolitain il y a plus de particules que dans les rues de PARIS surtout dans les lignes souterraines alors les usagés du métro ne vous inquiétez pas vous serez encore plus intoxiqués que par la circulation urbaine... surtout que ces dames ont la pollution sélectives : les camions les autocars les engins de chantiers la circulation fluviale pas un mot alors Mais le plus comique la S.N.C.F remplace les voies ferrées par des lignes d' autocars qui eux ne polluent pas
a écrit le 30/09/2016 à 11:51 :
Avant de mettre les Parisiens à pied, il eût été plus logique de commencer pas çà
a écrit le 29/09/2016 à 23:56 :
@ BONSOIR : ALORS LA LES BOBOS ECOLOS PEDALENT VRAIMENT DANS LA CHOUCROUTE ; l'obsédée du diesel MAIRE DE PARIS veut interdire circulation dans les rues de la capital mais veut créer 10 000 places de parking .. POUR STATIONNER QUOI LES VELOCIPEDES ?
Réponse de le 30/09/2016 à 12:28 :
Ou vous n´avez pas lu l´article ou vous êtes de très mauvaise foi. Il n´est pas question un seul instant de la ville de Paris mais de la région Ille de France. Et l´article ne parle pas de Anne Hidalgo. C´est Valérie Pecresse qui veut créer ces places de parking. Valérie Pecresse, vous savez au moins qui c´est ? non ?
a écrit le 29/09/2016 à 18:48 :
Une bonne initiative. Pourquoi sans cesse opposer voiture et transport en commun ?

Même les adeptes du vélo et des transports en commun (j'en suis) ont de temps en temps besoin, ou envie, de prendre leur voiture. Le public reste attaché a l'automobile, malgré les transports en commun: Il serait démocratique d'en tenir compte.

Organiser volontairement des bouchons pour tenter de "vaporiser" les automobilistes génère juste de l'énervement, de l'aigreur... Et de la pollution.
Mieux vaudrait créer des péages/vignettes pour payer de nouvelles infrastructures : Vous avez vraiment besoin de votre voiture aujourd’hui ? Payez... Et vous roulerez !
Réponse de le 30/09/2016 à 8:53 :
Si c'est gratuit et surveillé oui! Sinon les banlieusards ne déposeront jamais leur voiture

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :