Uber cherche 1 milliard de dollars pour se développer sur le marché chinois

 |   |  215  mots
La Chine est le plus gros marché d'Uber à l'international. La plateforme fait face à la concurrence d'un groupe local Didi Kuadi.
La Chine est le plus gros marché d'Uber à l'international. La plateforme fait face à la concurrence d'un groupe local Didi Kuadi. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Pour affronter Didi Kuadi, le concurrent local, qui est valorisé à 15 milliards de dollars, Uber China, filiale de la plateforme de voitures américaines avec chauffeurs, cherche à lever 1 milliard de dollars. Pour la première fois, un investisseur local pourrait rentrer dans une filiale étrangère du groupe.

Alors qu'il s'apprête à ouvrir une agence en Inde, Uber se bat pour décrocher une place sur le marché chinois, où Didi Kuadi, son rival sur place, vient de lever 2 milliards de dollars, selon le site Techcrunch. La célèbre plateforme californienne cherche à gagner une part d'un marché dont le potentiel devrait attendre 30 millions de passagers et 10 millions de chauffeurs par jour d'ici 3 ans.

La guerre des investissements

Sa filiale chinoise, Uber China, cherche à lever 1 milliard de dollars. Déjà en décembre 2014, le géant de l'internet chinois Baidu réalisait un investissement "stratégique" dans la société de VTC. Un soutien nécessaire pour affronter le groupe Didi Kuadi, qui manage 3 millions de chauffeurs par jour dans le pays, contre 1 million pour Uber.

Un concurrent de poids

Le groupe chinois bénéficie du soutien des géant locaux de l'internet  Alibaba et Tencent. Il est le fruit d'une fusion entre les société Kuaidi Dache et Didi Dache, en février 2015. La société de réservations de taxis est valorisée 15 milliards de dollars contre 7 milliards pour Uber China. En juin, le groupe a lancé un nouveau service d'autopartage "Didi Hitch" dans 137 villes du pays. L'entreprise devrait faire un chiffre d'affaire de 12 milliards de dollars pour l'année 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :