Bandeau paroles d'experts

Paroles d'Experts SNAM : l’expert en collecte et recyclage de batteries

En 2018, près d’un 1,5 milliard de batteries ont été mises sur le marché en France, ce qui représente environ 252 000 tonnes de déchets. Pour limiter ces déchets, l’entreprise SNAM s’est spécialisée dans la collecte et le recyclage de ces batteries.

2 mn

Une expertise généraliste en recyclage de batteries

Depuis sa création en 1981, SNAM est spécialisée dans le recyclage des batteries, une alternative à l'incinération ou à l'enfouissement. « Nous sommes capables de conseiller et de collecter dans tous les pays du continent européen et même au-delà. Nous collectons différents types de batteries et nous les recyclons avec des procédés qui sont développés chez nous en partenariat avec des centres de recherche » explique son président, Éric Nottez.  Après la collecte et le traitement, les composés recyclés sont réexpédiés vers l'industrie. Les batteries traitées peuvent être ménagères ou industrielles, comme les batteries ferroviaires ou issues des véhicules électriques. En matière de chiffres, « SNAM reçoit jusqu'à 8000 types différents de batteries par an » précise Éric Nottez.

Un secteur en pleine croissance

Pour l'instant, la collecte des batteries provenant de véhicules électriques reste relativement faible chez les professionnels du secteur. « Chez SNAM, cela représente quasiment déjà 10% de toutes les collectes européennes étant donné que nous travaillons avec l'immense majorité des constructeurs » détaille le président de l'entreprise. L'augmentation de l'usage des mobilités électriques, comprenant les voitures, vélos, camions ou autobus électriques, va entraîner une démultiplication du volume des batteries à recycler. « L'Union Européenne pense qu'au minimum le taux de croissance dans les six prochaines années sera de l'ordre de 2000% » ajoute-t-il.

Viser la meilleure performance

La technologie mise au point par SNAM avec le CEA (le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) a pour objectif de purifier les métaux présents dans les batteries, comme le cobalt, le nickel ou encore le manganèse. SNAM utilise pour cela des procédés à chaud, chimiques, mécaniques ou magnétiques. Ces procédés se combinent et diffèrent selon les métaux. « La mission du recycleur c'est d'aller chercher la performance la plus importante. SNAM peut revendiquer d'aller rechercher des performances supérieures à 80% du poids de la batterie d'origine en termes de recyclage avéré » explique Éric Nottez.

Une performance supérieure au taux de recyclage de 50% qu'impose la législation européenne. Celle-ci devrait d'ailleurs évoluer et exiger un taux de recyclage de 65% pour les batteries.

Contact :

SNAM

05 65 43 77 30
info@snam.com

https://www.snam.com/

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.