La Chine, dernière victime de la stratégie « allemande » de l'Europe

 |   |  1274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : France24)
La panique qui s'est emparée des marchés jeudi n'était peut-être pas injustifiée. Elle trouve en tous cas son origine dans la contagion à la Chine de la crise européenne...

Les investisseurs japonais ont-ils sur-réagi ce 23 mai à Tokyo en provoquant un mini-krach boursier ? Faut-il n'y voir qu'un effet secondaire de l'abondance des liquidités déversées sur l'Archipel...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :