Politique et argent, union bancaire, salaires des patrons, mondialisation : les Econolinks du jour

 |   |  431  mots
Copyright Reuters. Découvrez dans les Econolinks comment la première cargaison transportée sur de longues distances a révolutionné les échanges commerciaux et débuté l'histoire de la mondialisation.
Copyright Reuters. Découvrez dans les Econolinks comment la première cargaison transportée sur de longues distances a révolutionné les échanges commerciaux et débuté l'histoire de la mondialisation. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que le projet de loi sur la transparence des élus est en discussion au Parlement, que dix députés ont publié un appel à supprimer leurs nombreux privilèges, et qu'un nouveau témoignage affirme que Nicolas Sarkozy aurait bien reçu de l'argent libyen -20 millions de dollars-, les liens entre le monde politique et l'argent n'en finissent plus d'être étalés au grand jour. Pour y voir plus clair, le Nouvel Observateur fait le point sur les privilèges dont jouissent les députés, tandis que le Parisien établit une chronologie interactive des évènements qui ont conduit, depuis la déflagration de l'affaire Cahuzac, à l'élaboration d'un projet de loi sur la transparence de la vie publique. L'affaire Tapie intrigue le Huffington Post, qui tisse la toile autour du rôle de nombreuses personnalités politiques d'envergure dans le fameux arbitrage Tapie-Crédit Lyonnais. De son côté, l'analyste Hubert Bonin se penche sur la personnalité de Bernard Tapie, qu'il juge davantage comme un "brasseur d'affaires" que comme un entrepreneur. Et Le Monde revient sur le mystérieux Claude Guéant en expliquant les six affaires qui le menacent. Découvrez aussi les autres Econolinks du jour.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Affaire Tapie : Sarkozy, Hollande, Lagarde :...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :