Des voitures électriques à l'assaut de l'Europe

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
En marge du salon de l'automobile de Francfort, un cortège de vingt-quatre véhicules électriques a quitté Paris dimanche 11 septembre pour rallier Prague le 25 septembre. Leur objectif : prouver la viabilité de la voiture électrique.

Décidément, le climat Suisse est propice à l'éclosion de projets un peu fous alliant technologie et écologie. On a beaucoup commenté lors du dernier salon de l'aviation au Bourget les performances de Solar Impulse, l'avion solaire de l'aventurier suisse Bertrand Picard qui, après avoir effectué des vols entre la Suisse, Bruxelles et le Bourget, prépare d'ailleurs son premier tour du monde.

Son compatriote Louis Palmer, qui avait réalisé dès 2008 ans un tour du monde sans consommer une seule goutte de pétrole à bord de sa voiture solaire baptisée "Solartaxi", a pris le départ hier dimanche depuis le Grand Palais à Paris, à bord d'un des vingt-quatre véhicules électriques engagés dans un tour d'Europe de 15 jours et 3.000 kilomètres. Après avoir traversé la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, le cortège doit atteindre Prague le 25 septembre.

A l'heure où s'ouvre le salon automobile de Francfort, l'objectif de cette initiative, menée par des équipages originaires d'Europe, des Etats-Unis, d'Inde ou encore des Emirats arabes unis, est de démontrer que la voiture électrique et, au-delà, la "mobilité durable", ne sont pas des v?ux pieux mais une réalité bien tangible. Les véhicules parcourront 250 kilomètres chaque jour, en deux étapes interrompues par des pleins électriques.

L'impact environnemental d'une motorisation électrique étant dépendant du mix énergétique avec lequel a été produite l'électricité, chaque équipe participante s'est engagée à produire dans son pays et à partir d'énergies renouvelables l'équivalent de la consommation utilisée pour son périple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :