Un guide pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments

La Fédération des industries électriques et électroniques recense les solutions techniques pour réduire la facture énergétique des habitations et des bureaux.

2 mn

DR
DR

Le secteur du bâtiment représente 46 % de l'énergie consommée en France. Lors de travaux de rénovation, on peut agir sur l'efficacité passive du bâtiment (isolation) mais aussi de manière active en installant des systèmes intelligents de régulation du chauffage et de la ventilation, ainsi que de gestion de l'éclairage. « Nous sommes dans une situation contradictoire : toutes les solutions techniques pour améliorer l'efficacité énergétique existent déjà, mais elles ne sont pas souvent mises en ?uvre car on raisonne rarement en terme de coût global lors de la rénovation d'un bâtiment », souligne Yves Robillard, président du groupe de travail Efficacité énergétique de la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communication). Avec à la clé des baisses de consommation électrique de l'ordre de 30% sans perte de qualité du service. Dans le cas d'une rénovation, le retour sur investissement de l'installation d'un système de gestion intelligent de l'énergie est inférieur à cinq ans, explique-t-il.

Bonnes pratiques

D'où l'idée de ce guide pratique conçu par dix membres de la fédération professionnelles (éclairage, matériel électrique, fabricants d'appareils ménagers, domotique, logiciels...) à destination des installateurs, des architecteurs ou même des maîtres d'ouvrage. Il recense les bonnes pratiques à atteindre, les solutions disponibles et bien sûr les gains obtenus autant dans le domaine du résidentiel individuel et collectif que dans l'immobilier de bureau.

En plus des considérations techniques, ce guide prend en compte le comportement de l'utilisateur. « Faire des bâtiments intelligents c'est bien, mais il faut associer les habitants, en les rendant acteurs et responsables de la gestion énergétique de leur habitation », explique Xavier de Froment, président du syndicat Ignes (Industries du génie numérique, énergétique et sécuritaire). A l'image des constructeurs autos qui communiquent beaucoup sur la consommation de leurs véhicules, les propriétaires comme les locataires devraient être bien mieux informés des dépenses énergétiques de leur logement, observe-t-il.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.