Le coréen LG déboule sur le marché du solaire

 |   |  259  mots
Après plusieurs autres géants asiatiques de l'électronique comme Sharp, Sanyo ou Kyocera, le groupe sud-coréen LG débarque sur le marché du solaire. Il va commencer dès janvier prochain à produire des modules et des cellules photovoltaïques à base de galettes de silicium.

LG compte fabriquer environ 520 000 modules par an dans une usine implantée à Gumi, à environ 200 kilomètres au sud-ouest de Séoul, et dotée d?une capacité de production de 120 MW, l?équivalent des besoins en énergie d?environ 40 000 foyers, selon la société.

Et le groupe voit déjà beaucoup plus grand : il prévoit d?installer une autre ligne de production en 2011 pour atteindre une capacité de production totale de 240 MW. Et s?il s?attaque d'abord au segment des cellules en silicium cristallin, il regarde aussi le segment des cellules à couches minces.

Un relais de croissance

LG prépare son arrivée sur le marché du solaire depuis 2004. Cette nouvelle activité est gérée par la division climatisation.

Comme les autres géants asiatiques de l'électronique venus sur ce marché, LG cherche dans le solaire un relais de croissance pour pallier la baisse des ventes des autres produits. Pourtant, le contexte n?est pas facile : le marché mondial, estimé à environ 11 milliards de dollars, est déjà très encombré et les prix se sont effondrés depuis un an en raison de la surproduction mondiale. Les marges se sont réduites comme peau de chagrin et le secteur a entrepris un mouvement de consolidation qui n?est sans doute pas terminé.

Le groupe compte sur son savoir faire pour sortir du lot. En juillet 2009, il avait annoncé avoir battu un record de rendement (avec un taux de conversion de la lumière en énergie de 11,1%) pour des cellules solaires à couches minces de grande taille.

Green Business - le site de référence
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :