Saint-Gobain et Enel rejoignent le projet solaire Desertec

 |   |  105  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Ce projet de fourniture d'énergie solaire à l'Europe attire de plus en plus de grands industriels du secteur.

Le français Saint-Gobain et l'italien Enel ont rejoint le projet Desertec qui ambitionne de fournir à l'Europe 15% de son électricité d'ici 2050 en exploitant les énergies renouvelables dans les pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

L'espagnol Red Electrica et le groupe marocain Nareva ont également décidé de participer à ce projet énergétique évalué à 400 milliards d'euros qui lie l'Union européenne, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, a annoncé lundi l'organisme qui pilote cette initiative.

La semaine dernière, la compagnie américaine First Solar, premier fabricant mondial de cellules photovoltaïques en 2009, avait annoncé sa participation pour une période initiale de trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :