Du thon rouge au requin-taupe, échec total du respect des espèces marines

 |  | 212 mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les intérêts économiques l'emportent encore sur la protection à la conférence, ce jeudi, de la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction, le Cites. L'organisme n'a pas pu imposer l'interdiction de la pêche du requin-taupe comme le thon rouge la semaine dernière.

La Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction (Cites) est apparue encore impuissante à réguler le commerce international des espèces marines menacées. Comme la pêche du thon rouge, celle du requin-taupe (Lamna nasus) ne sera pas interdite.

Après la bataille sur la pêche du thon rouge qui opposait d'un côté les États-Unis et l'Union Européenne, partisans de l'interdiction, et de l'autre le Japon, la dernière conférence de la Cites à Doha (Qatar) n'a pas réussi à interdire la commercialisation du requin-taupe.

Les intérêts économiques l'ont emporté sur la conservation des espèces menacées. Le vainqueur de cette décision ce jeudi est encore l'archipel nippon. Il a réussi à inverser la décision de l'inscription du requin-taupe dans l'Annexe II de la Cites. Sans cette inscription, les exportations de ce poisson ne pourront pas être contrôlées par la Cites.

Trois autres espèces de requins recherchées pour le commerce lucratif de leurs ailerons n'ont pas pu être inscrites sur cette liste des animaux protégés dans l'annexe II, ainsi que les coraux rouges précieux des grands fonds et surtout le thon rouge d'Atlantique Est et de Méditerranée (Thynnus thunnus).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2010 à 17:11 :
c est vrai ca ! la prochaine fois que les japonais refusent de se conduire en civilisés ne le dites pas ca blesse la sensibilité de balivernes a qui on ne la fait pas !
ben oui il y a des multinationales derriere tout ca mon grand : japonaises , mais bon certains sont dur de comprenure hein !
a écrit le 26/03/2010 à 16:37 :
Sur les dangers de la peche en eau profonde, conférence passionnante de Claire Nouvian a l'ENS http://www.dailymotion.com/video/xcjyl8_claire-nouvian-le-lieu-du-crime-par_animals
a écrit le 26/03/2010 à 13:49 :
Les USA et l'UE devraient lancer un mot d'ordre de boycott de tous les produits nippons, automobile en tête et tant pis pour les emplois. Nous arriverons enfin à la reconversion de l'économie.
a écrit le 26/03/2010 à 11:50 :
C'est très bien. Dans 10 ans comme il n'y aura plus de poissons, il n'y aura plus de problème....
a écrit le 26/03/2010 à 9:38 :
mwa je croi OGGY doi faire attension car tranmision des ordre a la Marine cera diffisil avec son langage
a écrit le 26/03/2010 à 4:07 :
comment voulez vous que les humains respectent les autres espèces .alors qu'il ne respecte meme pas la sienne.tout commentaire devient futilité.et je me demande meme si nous ne sommes pas la pire espèce de ce monde
a écrit le 25/03/2010 à 21:44 :
A qui cherche ton à faire croire c'est la faute aux Japonais .
A qui profite le crime? N'y a t il pas derrière tout cela ces multinationales et ces financiers qui sont pret à tout détruire pour de "juteux" ( cela fait partie de leur vocabulaire favori) profits. Tout transformer en or, pardon billets verts. Et après?

a écrit le 25/03/2010 à 20:32 :
on a que a pas acheter leurs produits vue quils font la meme choose pour les notres
et sil peche le thon en mediteranèe on a que leurs envoyer la marine pour les faire arreter
sarko a pas le courage de ses opinnions et ils se en fou que il et ai plus de thons

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :