Éolien : Vestas va supprimer 2000 emplois supplémentaires en 2013

Le Danois Vestas, le numéro un mondial de l'éolien va mal. Après l'annonce de nouvelles pertes au troisième trimestre, il annonce la suppression de 2000 emplois supplémentaires, après en avoir déjà supprimé 4500 en 2012.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

 L'éolien va mal. Le numéro un mondial de l'éolien, le danois Vestas, a annoncé mercredi une nouvelle perte au troisième trimestre, de 175 millions d'euros soit près de trois fois celle du même trimestre de 2011.

Suppression de 2000 emplois suppélmentaires

Et conséquence, 2000 emplois seront supprimés l'an prochain. Ce alors que l'année 2012 a déjà donné lieu à plus de 4500 suppressions de postes dans le groupe qui a souffert d'avoir surestimé la croissance de son marché. Le groupe a indiqué dans un communiqué qu'il ferait passer ses effectifs d'"environ 18.000 fin 2012 ou début 2013" à "environ 16.000 d'ici à la fin 2013" par "des cessions, la prolongation du gel des embauches et des licenciements".

Production trop importante

Vestas affiche au troisième trimestre un chiffre d'affaires en forte progression, de 49% à 1,988 milliard d'euros. Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance est de 24% par rapport à 2011. Mais le groupe produit trop, et dit avoir un stock de turbines éoliennes de 8,3 milliards d'euros au 30 septembre (pour une capacité de production de 8.300 mégawatts), ce qui l'a conduit à déprécier des actifs. "Vestas est en train d'évaluer son appareil industriel, y compris par l'identification de possibilités d'externalisation et de cessions", a-t-il expliqué. Sa trésorerie est négative de 142 millions d'euros, et sa dette en hausse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 09/11/2012 à 1:35
Signaler
En France l?hiver électrique s?annonce sous de meilleurs auspices que l?an dernier. Une consommation d?électricité stable face à des moyens de production en hausse (meilleure disponibilité prévisionnelle du parc nucléaire en novembre et décembre, et ...

à écrit le 07/11/2012 à 22:55
Signaler
Les projets éoliens génèrent plus de valeur ajoutée et de recettes fiscales que les cycles combinés incluant du gaz selon une étude d'Ernst & Young. « Analyse du potentiel de création de valeur dépendant de l?énergie éolienne », nom français de l?étu...

à écrit le 07/11/2012 à 13:34
Signaler
Le gaz de schiste aux USA va rendre ce pays quasi autonome en énergie, le pétrole du moyen orient va baisser quand le dollar aura coulé et sera vendu en d'autre monnaies. Du coup la bulle spéculative de l?éolien va exploser et c'est tant mieux pour n...

le 07/11/2012 à 22:52
Signaler
On ne voit pas pourquoi le pétrole baisserait, même s'il était vendu dans d'autres monnaies... Et il n'y a pas de bulle spéculative sur l'éolien dont la situation des entreprises est plutôt moins mauvaise que bien d'autres secteurs de l'économie actu...

à écrit le 07/11/2012 à 11:23
Signaler
Et nos vendeurs d`eoliennes nous disent que chez nous, l`eolien va creer des milliers d`emplois... bande de Pinochios !

le 07/11/2012 à 12:03
Signaler
La France aurait pu gagner beaucoup d'argent et créer des emplois en se lançant dans l'éolien mais 20 ans en arrière. Malheureusement, notre pays est un diesel, incapable d'avoir une vision d'avenir. D'ailleurs les gens comme vous, passant leur temps...

le 07/11/2012 à 13:25
Signaler
Oui, les industriels auraient pu gagner beaucoup d'argent en France, si l'Etat et les consommateurs avaient subventionnés sans retenue une production éolienne non concurrentielle. A cet égard, l'Espagne constitue un excellent exemple. Pour donner une...

le 07/11/2012 à 13:58
Signaler
@thonmas : Vesta est le mauvais exemple d'une technologie pas fiable et donc couteuse en maintenance, mais aussi moins efficace. Regardez Enercom, une société familliale avec une technologie faible (conversion directe plutot que par des boites de vit...

le 07/11/2012 à 22:46
Signaler
Les emplois indirects de l'éolien sont bien plus nombreux, c'est comme pour le secteur automobile avec les sous-traitants, sans parler des retombées technologiques. Donc attention à ne pas faire des calculs un peu hâtifs.

le 09/11/2012 à 14:41
Signaler
si les turbines enercon sont aussi fiables que les voitures allemandes, ils ont du soucis a se faire! pour avoir plusieurs marques autour de chez moi je peu vous dire qu'enercon a peu etre plus de panne que les autres!

le 23/01/2013 à 10:28
Signaler
@Paulo : Etant exploitant de machine Vestas, cela me fait bien rire de lire le commentaire d'une personne disant que les machines Vestas ne soient pas fiable... Surtout que pour ton information, c'est Vestas et non pas Vesta, et Enercon pas Enercom.....

à écrit le 07/11/2012 à 10:21
Signaler
Un PDG qui y a trop cru, qui n'a pas su anticiper la crise et la force de résistance de lobby anti énergies renouvelables dans de nombreux pays (UK, US, France, Pologne, Tchéquie, Espagne entre autres) et qui n'a pas réussi à s'implanter sur l'énorme...

le 07/11/2012 à 13:21
Signaler
Le fait est qu'avec la crise les gouvernements occidentaux rechignent de plus en plus à subventionner massivement des énergies non compétitives, non à cause d'hypothétiques lobby anti-EnR (en France le lobby ce serait EDF, donc l'Etat!), mais tout si...

le 07/11/2012 à 14:21
Signaler
D'une part l'état ne subventionne rien du tout, c'est le CONSOMMATEUR qui finance l'éolien. D'autre part c'est bien l'état qui passe son temps à durcir et à changer les règles pour l'éolien, limitant de fait son déploiement en France et surtout décou...

le 09/11/2012 à 14:53
Signaler
Pouvez-vous décrire plus précisément ce qu'est un "lobby anti-énergies renouvelables" SVP, je serais très curieux de savoir à quoi ça ressemble... Ah et aussi : "Le secteur éolien n'a pas fini sa maturation", si vous voyez ça comme un fruit qui se dé...

le 09/11/2012 à 16:17
Signaler
Un minimum d'intelligence, de connaissances et de réflexion avant de commenter un article ou des posts, vous voyez çà comment ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.