Plus de 91 % des Français ont un téléphone mobile

Même si les ventes de téléphones portables ont été plutôt moroses à Noël, en particulier dans la grande distribution et les chaînes spécialisées, les Français sont toujours plus nombreux à s'abonner à un opérateur mobile. À la fin décembre 2008, le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans l'Hexagone a grimpé à 91,3 %, alors qu'il stagnait autour de 88 % depuis plusieurs trimestres, selon les derniers chiffres publiés hier soir par l'Arcep, le régulateur des télécoms. Ce qui correspond à un parc total de 58 millions de clients, en augmentation de 1,5 million en trois mois.succès des miniforfaitsParadoxalement, en ces temps de crise où une plus grande attention est portée à toutes les dépenses, les consommateurs se tournent plus que jamais vers les forfaits, qui représentent les deux tiers du parc, au détriment des offres prépayées : au quatrième trimestre, plus d'un million de clients ont souscrit un nouvel abonnement, presque autant qu'en fin d'année 2007, et seulement 667.000 ont préféré une offre prépayée, deux fois moins qu'un an plus tôt. Une tendance qui semble confirmer le succès des miniforfaits bloqués, peu onéreux, signalé par plusieurs opérateurs. Revers de la médaille, le pourcentage des clients n'étant plus tenus par un engagement auprès de leur opérateur s'est réduit en un an, passant de 23,4 % à 19,5 %.L'ensemble des opérateurs mobiles virtuels sans réseaux, ou MVNO, tels que Virgin ou NRJ Mobile, passe pour la première fois la barre des 5 % de parts de marché en volume, à 5,19 % contre 4,88 % un an plus tôt : 2,89 millions de Français leur font confiance. Ces chiffres excluent les clients des « faux » MVNO contrôlés par les opérateurs de réseaux, les licences de marques telles que M6 Mobile by Orange ou Universal Mobile par Bouy-gues Télécom.Pour la première fois, l'Arcep a dévoilé des chiffres détaillés sur les particuliers, en excluant les 6,5 millions de clients professionnels répertoriés en métropole, soit près de 12 % du parc. On y apprend ainsi que 391.400 cartes 3G sont en circulation à fin décembre, un doublement en six mois.Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.