Peruvian times : Les taxis protestent contre le monopole de l'Espagnol Lidercon

 |   |  217  mots
Les chauffeurs de taxi de Lima se sont mis en grève dernièrement pour protester contre le contrat exclusif obtenu par l'espagnol Lidercon. Lidercon offrira des services de contrôle technique des véhicules, y compris des émissions des pots d'échappement. « Nous ne pouvons accepter un tel monopole, a déclaré le patron du syndicat des taxis péruviens. Sinon, Lidercon fera ce qu'il lui plaira. » En février dernier, la municipalité de Lima, qui avait initialement octroyé le contrat à Lidercon, l'avait suspendu, en raison d'irrégularités qui auraient été constatées dans le service rendu. Lidercon a repris ses activités récemment. Elle fait payer 20 dollars [Ndlr, une coquette somme au Pérou] pour ses contrôles techniques.En février, 69.816 personnes supplémentaires se sont inscrites au chômage en Turquie. En cause : le billet vert, qui valait 1,60 lire en janvier, et a progressé à 1,79 la semaine dernière. Du coup, selon les données du Trésor, la création d'un emploi dans le secteur manufacturier a vu son coût passer de 239.000 lires en janvier dernier à 255.000 lires en février, puis à 264.000 sur la première semaine de mars. Autant de frais supplémentaires qui freinent les employeurs. Face à ces incertitudes sur le change, les entreprises réduisent aussi leurs investissements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :