La sécheresse reste limitée à certains bassins

environnementComme tous les ans, les préfets sont amenés à prendre, pendant l'été, des mesures concernant la consommation d'eau. Actuellement, 43 départements font l'objet d'arrêtés préfectoraux de diverses intensités. Vingt-trois d'entre eux sont sous le coup de mesures de niveau 3, le plus fort niveau d'alerte. Ce qui signifie qu'au moins un bassin versant du territoire départemental concerné est soumis à des interdictions drastiques d'usage. C'est notamment le cas de 39 communes de la Seine-et-Marne dont les habitants sont par exemple interdits de lavage de leur véhicule ou d'arrosage de leur pelouse et jardin. Les autres départements ne sont soumis qu'a des arrêtés de niveau 1 et 2 qui globalement ne prévoient que des mesures limitées dans le temps, voire simplement préventives. La situation hygrométrique globale de la France est aujourd'hui jugée globalement bonne.Retour à la normale« On est loin de la situation de mars 2006 », juge Thierry Pointet, du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) d'Orléans (Loiret), année pendant laquelle la quasi-totalité des départements français avait été soumise à des restrictions d'usage de l'eau allant de la fermeture des stations de lavage des voitures à l'interdiction d'arrosage des jardins, des parcours de golf ou encore du remplissage des piscines privées. Entre mars 2003 et mars 2006, les nappes phréatiques du pays avaient été durement affectées par le manque de pluies, problème « un peu trop vite mis, par certains, sur le compte du dérèglement climatique », juge l'expert du BRGM. Quatre ans après la difficile année 2006, « on peut estimer que, globalement, la situation est revenue à la normale, en dehors de quelques points très précis ici ou l࠻, estime le spécialiste. Rémy J

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.