ADP sanctionné après l'alerte sur ses résultats

Le cours du groupe aéroportuaire a signé la deuxième plus forte baisse de l'indice CAC Next 20, hier, avec une chute de 8,35 %, à 50 euros. La veille au soir, ADP avait prévenu que son trafic passagers accuserait une baisse comprise entre 4,5 % et 6,5 %, cette année. En mars, le gestionnaire des aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle, d'Orly et du Bourget tablait encore sur une fourchette de ? 2,5 % à ? 4,5 %.plongeon du traficADP invoque l'incertitude des perspectives de l'économie mondiale. De fait, la récession a provoqué un plongeon de 6,3 % du trafic passagers du groupe sur le seul mois de mai, ce qui porte à 6,6 % l'affaissement du trafic depuis le début de l'année. Conséquence, ADP a fait une croix sur l'objectif d'une « légère » hausse de son excédent brut d'exploitation, pour 2009, et ne vise plus qu'une stagnation.Dans la foulée, l'opérateur aéroportuaire a annoncé hier après-midi une émission obligataire de 250 millions de francs suisses. D'une maturité de six ans (juillet 2015), l'opération est assortie d'un coupon de 3,125 %. Le groupe a justifié le choix du marché suisse afin de diversifier sa base d'investisseurs par ailleurs intéressés par des groupes publics au profil peu risqué. Selon les premières informations, l'opération était souscrite dès le milieu d'après-midi. Cette manne est destinée au refinancement du groupe en prévision d'échéance à venir en 2010. C. L. et G. V.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.