Xavier Caïtucoli, le batailleur corse qui court-circuite EDF

 |   |  481  mots
PortraitIl aurait rêvé de jouer un concerto pour piano. Du Rachmaninov, de préférence. Deuxième prix du conservatoire de Nice, il a pensé un temps faire de la musique son métier. Reçu à Polytechnique puis aux Ponts, il choisit de troquer sa queue-de-pie contre un costard-cravate. Xavier Caïtucoli ne ressuscitera pas chaque soir Chopin ou Beethoven. Il sera entrepreneur. Depuis plus de cinq ans aux commandes du fournisseur alternatif Direct Energie, il ne regrette pas son choix, deux ans après la fin du monopole d'EDF.L'histoire de Direct Energie débute un soir d'avril 2002. À cette époque, Xavier Caïtucoli vient de quitter le groupe LVMH pour Direct Médica, pur produit de la bulle Internet. Il dîne chez son ami de promo Fabien Choné, lorsqu'ils tombent sur un reportage, en ouverture du journal de « 20 heures », annonçant la libéralisation du marché de l'énergie. « Ce soir-là, les conversations ne tourneront qu'autour d'une idée : monter notre propre fournisseur d'énergie », raconte Xavier Caïtucoli. Le dîner se transforme en un véritable brainstorming. « Nous gribouillions sur un coin de nappe les contours d'un business plan et cherchions ce que nous pouvions apporter de plus que l'opérateur historique. Comme Fabien travaillait chez EDF, on s'est fait rapidement une idée du marché et de ses possibilités », poursuit-il. En un week-end, ils se décident sur le nom de leur entreprise et dessinent eux-mêmes le logo.Reste à trouver le troisième mousquetaire. Les deux copains font appel à Thierry Roussel, ancien directeur marketing de Neuf Telecom, pour les aider à mettre au point leur botte secrète face à EDF. L'équipe dirigeante formée et quelques fonds levés plus tard : en mars 2003, le concurrent d'EDF est lancé.Dès 2004, le fournisseur s'adresse aux professionnels et depuis le 1er juillet 2007, aux particuliers. Sur les 30 millions de clients potentiels que compte l'Hexagone, 450.000 ont choisi de quitter l'entreprise publique pour Direct Energie. C'est peu ? « Sauf que la croissance est exponentielle : le fournisseur affiche à son compteur 2.000 nouveaux clients par jour et ambitionne le million de clients en 2010 », annonce son PDG.en tête du pelotonFort d'un chiffre d'affaires de 302 millions d'euros en 2008, Direct Energie se situe en tête du peloton des fournisseurs d'énergie alternatifs. « Je suis fier de voir les joueurs de l'OM porter des maillots aux couleurs de Direct Energie. On a parcouru du chemin depuis notre petit rez-de-chaussée sordide de Malakoff, dans lequel a démarré l'aventure ! On entend presque les supporters hurler ?Direct Energie !?. » Un homme endurant, pragmatique et ambitieux. Des qualités qu'il attribue à son sang corse. Un brin d'intuition en plus. Un mois avant le lancement du dessin animé « Ratatouille », il ouvre son propre restaurant du même nom rue Montmartre. Avant d'ajouter avec malice : « Avec, en prime, une communication tous frais payés par les studios Pixar ! »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :