Dassault-Aerospatiale : le CEPS étudie les synergies

Dans une récente étude, le Centre d'étude et de prospective stratégique (CEPS) livre ses « réflexions sur l'intérêt d'un rapprochement des groupes Dassault et Aerospatiale ». Selon elle, on peut simplifier l'organisation des deux sociétés et regrouper leurs activités respectives en quatre domaines : avions civils ou militaires, hélicoptères civils ou militaires, systèmes d'armes tactiques ou stratégiques, espace dans ses applications civiles ou militaires. Selon cette étude transmise aux pouvoirs publics, Dassault et Aerospatiale pourraient facilement mettre en commun de nombreux secteurs : « commercialisation, conduite de programmes, recherche et développement, production, maintenance. » Le CEPS souligne que des synergies ou des complémentarités existent entre les deux firmes dans toutes les technologies « critiques » qu'elles maîtrisent : systèmes complexes et leur sécurité, aérodynamique et aérothermodynamique, calculs avancés, simulation, matériaux, énergétique, électronique, informatique, intelligence artificielle, facteurs humains dans les systèmes, capteurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.