PSA renforce sa présence industrielle en Chine

PSA conserve ses habitudes chinoises : c'est à Wuhan, ville du centre du pays où il dispose déjà d'une usine, que sera construit le nouveau site de production de la co-entreprise avec le chinois Dongfeng Motors.En avril, lors d'un passage à Wuhan, Jean-Martin Folz, président de PSA, avait précisé que le choix de sa localisation dépendait principalement " du coût d'investissement réel, du coût de production et du délai de construction ". Il avait alors expliqué aux autorités provinciales et municipales " qu'il ne tenait qu'à elles de rendre son choix le plus attrayant économiquement ". Visiblement, il aura été entendu.La future usine, qui sera mise en route dès 2009, sera dédiée à la fabrication de grandes berlines. Avec une capacité de 150.000 unités, elle complétera le premier site chinois de PSA. Également d'une capacité de 150.000 véhicules par an, ce dernier est en train d'être agrandi pour pouvoir en sortir 300.000 voitures par an dès 2008.Résultats satisfaisants. PSA et son joint-venture DPCA (Donfeng Peugeot Citroën Automobiles) veulent ainsi profiter du nouveau décollage de leurs marques, en particulier, et du marché, en général. Après une baisse de 13,8 % des ventes en 2004, malgré le retour au cours du second semestre de Peugeot sur le sol chinois sept ans après son départ, ses ventes 2005 ont progressé de 57,5 % à 140.400 unités. Le premier semestre 2005 ayant été la première période complète où Citroën et Peugeot étaient présents en Chine, les résultats des six premiers mois de 2006 étaient donc très attendus : avec une progression de 38 % des ventes à 100.173 unités sur un an, le groupe se dit satisfait.Ce chiffre est toutefois en deçà de la moyenne annoncée par les autorités chinoises : + 56 % à 1,77 million de véhicules. Volkswagen demeure le leader étranger dans le segment des voitures particulières avec une hausse de 30,2 % de ses ventes à 345.375 unités. Derrière l'allemand, GM progresse de 49,1 % à 201.901 unités, Hyundai de 21,4 % à 132.975 unités, Honda de 16 % à 123.500 unités, Ford de 102 % à 74.395 unités.Valeo va ouvrir un second site de rechercheÀ Shanghai, l'équipementier va ouvrir un centre de recherche et développement. Avec à terme soixante ingénieurs, il sera consacré aux systèmes de climatisation destinés aux constructeurs chinois, japonais et européens. Présent en Chine depuis 1994, avec 12 usines et plus de 2.000 employés, Valeo dispose déjà d'un centre de R&D à Wuhan, dédié aux systèmes d'éclairage.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.