Nec entre au capital de la division logiciels de Bull

 |  | 163 mots
Comme nous le laissions entendre récemment (voir "La Tribune" du 5 janvier 2006), le premier volet du nouveau partenariat entre Nec et Bull s'est concrétisé fin janvier. Le groupe japonais est entré à hauteur de 8 %, soit 3 millions d'euros, au capital de Bull Evidian, la division logiciels de Bull, a fait savoir hier le constructeur informatique français dans un communiqué. Parallèlement, Nec va investir 7 millions d'euros "pour soutenir le développement international de Bull Evidian". Pour Nec, c'est l'occasion d'accroître ses parts de marché en Europe dans la sécurité. Bull Evidian compte de son côté sur le groupe japonais pour distribuer ses offres en Asie. Cette opération s'inscrit dans le prolongement de la baisse de la participation de Nec dans le capital de Bull en septembre dernier (elle est passée de 10 % à 3 %). Les deux groupes ont alors redéfini leur partenariat financier et industriel, avec, à la clef, la promesse de plus de 30 millions d'euros d'investissements dans des projets communs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :