L'industrie du BTP concentre les projets d'acquisitions

Si l'ensemble des secteurs d'activité profitent depuis plusieurs mois d'un contexte favorable pour réaliser des opérations de croissance externe (assouplissement des conditions de crédit, marchés financiers en verve...), certaines industries sont mieux loties que d'autres. À commencer par l'industrie de la construction, un secteur en pleine mutation qui bénéficie, en outre, d'une solide assise financière.C'est ainsi qu'en fin de semaine dernière, la publication des résultats trimestriels de Vinci et d'Eiffage a relancé les rumeurs. À commencer par Eiffage qui, aux dires de certains, pourrait voir Sacyr Vallehermoso monter au sein de son capital. Vendredi, la direction du groupe espagnol indiquait surtout son intention d'obtenir un tiers des sièges au conseil d'administration du français, correspondant à sa participation (32,1 %).Pour sa part, Vinci pourrait regarder du côté de la Grèce. C'est du moins ce qu'estime MergerMarket qui évoque un intérêt du groupe français pour J&P Avax. De sources bancaires, relayées par le cabinet d'études, le groupe français serait intéressé par des acteurs du BTP qui détiennent des participations dans les concessions d'autoroutes, J&P Avax détenant justement 40 % du capital du concessionnaire Attika Ring Road...Toujours parmi les groupes français, Fleury Michon a réitéré son intérêt pour les cessions à venir dans les métiers de la viande de l'américain Sara Lee au Portugal et en Belgique, relève également MergerMarket. Il lui faudra toutefois s'armer de patience, la direction de Sara Lee ayant indiqué qu'elle repoussait la vente de son activité viande au-delà du troisième trimestre 2006.H. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.