KPMG accepte de payer 456 millions de dollars

Comme prévu (voir "La Tribune" d'hier), le spécialiste de l'audit et de la comptabilité KPMG a accepté de payer aux autorités américaines une amende de 456 millions de dollars. Elle doit mettre fin aux poursuites pour avoir réalisé des montages fiscaux illégaux pour ses clients. KPMG accepte en outre d'être mis sous surveillance. La firme évite ainsi un scénario à la Arthur Andersen, coulé à la suite du scandale Enron.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.