Les labos tentent de nouvelles voies

 |   |  109  mots
Après le britannique Glaxo SmithKline (GSK) la semaine dernière, le français Sanofi a esquissé hier de nouvelles pistes pour assurer sa croissance dans un environnement plus difficile. Le groupe pharmaceutique a promis une approche régionale avec des modèles de développement adaptés à chacune de ses trois grandes zones géographiques d'activité. Cette gestion davantage décentralisée permettra aussi de dialoguer plus efficacement avec les organismes payeurs, soucieux de contenir les dépenses de santé. Sanofi et GSK promettent aussi de revoir le fonctionnement de leur R&D pour en améliorer la productivité. En attendant, ils réduisent leurs coûts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :