Près de 600 milliards de dette LBO en 2006

Le volume des crédits syndiqués a crû de 16 % dans le monde l'an dernier pour s'établir à 3.900 milliards de dollars, selon les chiffres de Dealogic. Sur ce montant, le volume des opérations à effet de levier en a représenté un tiers. Dans cette tranche, la part absorbée par les fonds de capital-investissement pour financer les LBO (rachat d'entreprise avec effet de levier) a représenté 584 milliards de dollars, un chiffre record en hausse de 23 % par rapport à l'année précédente. Les fonds ont financé 1.129 opérations contre 1.097 un an plus tôt.Parmi les opérations financées, 9 % d'entre elles étaient des opérations de refinancement (remontée des dividendes par réendettement de l'entreprise), soit près de deux fois plus (5 %) qu'en 2005.KKR a été le plus gros consommateur de dette (27,2 milliards de dollars pour 18 opérations), devant Goldman Sachs (26,7 milliards), Blackstone (23 milliards) et Apax (21 milliards). Selon Dealogic, Barclays Capital est la première banque arrangeuse (avec 28,3 milliards de dollars) de ce type d'opérations en Europe, suivie de près par Royal Bank of Scotland.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.