Wall Street trébuche

Ni la détente pour la deuxième séance consécutive des taux d'intérêt, ni le calme observé sur le marché pétrolier n'ont permis aux indices boursiers américains de poursuivre sur leur lancée positive. Au contraire, une succession de mauvaise nouvelles sur le front des résultats des entreprises - même si cela ne concerne plus vraiment les blue chips qui ont brillé par leurs trimestriels depuis un mois - a eu pour effet de renfrogner l'ardeur des investisseurs.À la clôture, l'indice Dow Jones cédait 0,44 % à 10.539,72 points et le Nasdaq 0,28 % à 2.172,07 points. De son côté, l'indice large Standard and Poor's 500 perdait 0,35 %, à 1.218,58 points. "Après les gains de ces deux dernières semaines, le marché fait une pause", a estimé Scott Jacobson, analyste de Jefferies, qui souligne que la hausse des taux d'intérêt "commence à ralentir l'économie". Pour lui, les perspectives décevantes annoncées mardi d'un poids lourd de la construction immobilière, Toll Brothers, dont l'action a plongé de 13,60 % à 34,05 dollars, en était l'illustration et pesaient sur les indices. Il entraînait dans son sillage Home Depot et Lowe's Cos.Parmi les autres déceptions, l'équipementier automobile Visteon, en pleine restructuration, reculait de 14,25 % à 7,70 dollars, à l'issue d'une perte nette trimestrielle plus importante qu'attendu par les analystes. Moins affecté, le canadien Alcan cédait 0,59 % à 35,19 dollars après avoir divisé par deux son bénéfice net au troisième trimestre, gêné par la hausse des coûts de l'énergie. À l'opposé, McDonald's gagnait 0,80 % à 33,97 dollars après avoir fait état d'une progression annuelle de 3,4 % en octobre.C. T.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.