Ouragan Sandy : New York et la côte est reprennent leurs esprits

 |   |  418  mots
New York et la côte est des Etats-Unis sont toujours groggy, mais reprennent petit à petit leurs esprits après le passage de Sandy. Selon les derniers bilans, l’ouragan aurait causé la mort d\'au moins 42 personnes au pays de l’Oncle Sam, dont 18 dans la capitale économique. L’électricité pose problème. Plus de huit millions de foyers et d\'entreprises étaient privés d\'électricité dans le nord-est du pays dans la nuit de mardi à mercredi.A New York, c’est le cas d’environ 750.000 foyers, selon les autorités. Il faut dire qu’aux Etats-Unis, la plupart des lignes électriques ne sont pas enterrées. Plusieurs d’entre elles ont été victimes de chute d\'arbres et de branches. Egalement touché, le réseau téléphonique américain a subi des perturbations.Des bus reprennent leur serviceD\'habitude si active de jour comme de nuit, New York reprend vie. Si le métro toujours fermé, des lignes de bus ont lentement repris leur service. De fait, de nombreux tunnels du métro ont été inondés par l\'eau de mer. Comme l’explique à l’AFP Joseph Lhota, le président de la régie des transports new-yorkais, \"le métro new-yorkais a 108 ans, mais il n\'avait jamais fait face à une catastrophe aussi dévastatrice\".Pour la première fois en 39 ans d\'existence, la grande parade d\'Halloween prévue mercredi a été annulée à New York, le tracé de l\'événement étant en partie privé de courant. Les organisateurs du légendaire marathon de la ville, qui doit accueillir 47.000 coureurs dimanche, étudiaient quant à eux mardi les transformations à apporter à la course pour qu\'elle puisse se tenir dimanche.La Bourse rouvre ses portesAlors que 15.773 vols depuis ou à destination de la côte est des Etats-Unis avaient dû être annulé, les avions à destination vers Washington ou New York ont pu décoller ce mercredi. \"Le programme de vols de et vers Washington reprendra aux horaires habituels\", a notamment indiqué Air France dans un communiqué.Côté marchés, la Bourse de New York rouvre aujourd’hui, après avoir gardé ses portes fermées deux jours d’affilée. Au final, le coût du déluge pourrait atteindre jusqu\'à 20 milliards de dollars d\'après des experts cités par l’AFP. Le long du littoral, les dégâts sont en tout cas \"inimaginables\", a déploré Chris Christie, le gouverneur républicain du New Jersey. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :