en bref

 |   |  74  mots
DIC. L'Association nationale des ligues du sport professionnel qualifie « d'attaque contre le sport français » la suppression, votée à l'Assemblée nationale, du dispositif d'exonération de charges sociales sur les rémunérations des sportifs dans le cadre du droit à l'image collective (DIC). Le club de foot du Mans a estimé hier à 1 million d'euros de perte, pour une saison, le coût de cette modification si elle est confirmée (lire aussi page 6).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :