Les ministres des Finances de la zone euro avaient décidé, l...

Les ministres des Finances de la zone euro avaient décidé, le 11 avril dernier, que les prêts accordés à la Grèce seraient octroyés à un taux fixe ou variable équivalant à celui du marché interbancaire majoré d'une prime de 3,5 %. Soit environ 5,2 % sur la base d'une échéance à 3 ans, contre environ 12,3 % si le pays devait, à l'heure actuelle, faire appel aux investisseurs. Malgré ce taux plus modéré, la sortie de crise reste problématique. Endettée à hauteur de 115 % de son PIB, la Grèce doit refinancer une part très importante de sa dette dans les trois années à venir. Son PIB devrait, en termes nominaux, croître à une vitesse proche de 0 %, ce qui aurait pour effet d'accroître encore le poids de la dette d'Athènes, qui devrait atteindre 149 % du PIB en 2013. J. B.À quel taux d'intérêt seront prêtés les fonds d'urgence offerts à la Grèce??

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.