Les entreprises européennes souhaitent plus d'ouverture en Chine

 |   |  320  mots
?PAYS éMERGENTSLes dirigeants d'entreprises européennes en Chine sont inquiets de la direction prise par les législateurs chinois. « Il y a trente ans, Deng Xiaoping a lancé la politique d'ouverture et de réformes économiques », rappelle Xavier Chen, le patron de BP en Chine et responsable du groupe énergie de la chambre de commerce européenne en Chine (CCEC). « La Chine traduit actuellement dans ses textes de lois et règlements ces pratiques mises en place trois décennies : il faut donc que, malgré la crise, la législation suive ces mêmes principes d'ouverture et de réforme. »Lors de la publication du rapport annuel de la CCEC, son président Joerg Wuttke a ainsi évoqué « le ralentissement et parfois le recul des réformes dans certains secteurs » enregistrés par les investisseurs européens. Le manque de transparence figure parmi les principaux reproches mentionnés. Si le représentant européen se félicite de « la consultation de nos membres par les autorités au moment de la discussion des lois », ces contacts avec les autorités chinoises restent à ses yeux trop limités. Certains ministères n'autorisent que deux jours de consultations entre la publication d'un projet de loi et sa promulgation.protectionnisme L'opacité du contenu des lois chinoises préoccupe aussi les Européens. Coca-Cola s'est ainsi vu refuser l'acquisition du producteur de jus de fruits Huiyan Juice sur la base d'un texte antimonopole, entré en vigueur le 1er août 2008. Néanmoins, « aucune analyse ou preuve soutenant le rejet n'a été apportée, sans parler d'éclaircissement sur la loi elle-même, ce qui ne peut que conforter les suspicions de protectionnisme », soutient le responsable de la chambre de commerce. L'application très ambiguë de la loi sur le contrat de travail et des règlements sur le respect de l'environnement par les entreprises chinoises agace aussi les entreprises européennes. Tristan de Bourbon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :