Boom des exportations africaines vers la Chine

 |   |  189  mots
L'Union européenne reste le principal partenaire commercial de l'Afrique subsaharienne. Mais les échanges se développent rapidement avec l'Asie. « Un sixième des exportations du continent prend désormais la route de la Chine, cinq fois plus qu'au début de la décennie », souligne Abebe Selassie, économiste au FMI. La part des exportations angolaises - essentiellement du pétrole - destinées à l'Asie a ainsi quasiment doublé en cinq ans pour atteindre 50 %. Le Nigeria, également exportateur de pétrole, a vu ses ventes vers l'Asie progresser de près de 7 points en cinq ans pour atteindre 10,5 % du total de ses exportations. L'Afrique bénéficie également de la boulimie de matières premières de la Chine. En poussant les cours des minerais et des hydrocarbures vers des sommets, la Chine gonfle les revenus de nombreux pays riches en matières premières. « La dépendance accrue de la région à l'égard de la demande asiatique a certainement aidé à atténuer les effets de la crise financière mondiale et aidera à maintenir la croissance sur sa trajectoire actuelle dans certains pays », estime le FMI. X. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :