Les nouvelles économies s'émancipent

 |   |  318  mots
L'année 2009 aura marqué un changement important sur fond de sortie progressive de la crise mondiale. C'est du moins l'avis des experts de HSBC dans leur étude « Emerging Markets Insights 2010 ». Selon eux, l'équilibre des pouvoirs au sein de l'économie mondiale s'est déplac頻, car ce ne sont plus les pays développés qui impulsent l'économie mondiale mais les pays émergents. Pour soutenir leur thèse, ils s'appuient sur des indicateurs élaborés à partir d'enquêtes réalisées auprès des directeurs d'achats de 5.000 entreprises dans 14 économies émergentes. Ainsi, au 4e trimestre 2009, « la production de l'industrie manufacturière et des services des pays émergents connaît sa plus forte croissance depuis le quatrième trimestre 2007 ». Se basant sur les indices PMI (Purchasing Managers'Index), ils constatent que si la récession mondiale a duré quatorze mois (juin 2008-juillet 2009), période qui coïncide avec la contraction de l'activité dans les pays développés, en revanche les émergents ne sont rentrés en récession qu'à partir d'octobre 2008, soit durant seulement sept mois. La Chine en est la locomotive. Son plan de relance de 4.000 milliards de yuans (421 milliards d'euros), investis en large part dans les infrastructures, a permis de maintenir les prix des matières premières élevés. Certaines économies émergentes comme le Brésil (minerai de fer, soja...), le Chili (cuivre) et les pays du Moyen-Orient (pétrole) en ont largement profité. Autre effet, cette dynamique intensifie le commerce Sud-Sud. « Avec l'influence croissante de la Chine, la nature des échanges à travers le monde va changer. Déjà, certains pays en Amérique latine et en Afrique disent que leur future croissance dépendra non seulement de la santé des États-Unis et de l'Europe mais aussi de la performance de la Chine », soulignent les analystes.Pour 2010, ils prévoient que le PIB des émergents progressera de 6,2 % et celui des pays développés de 1,9 %. ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :