Souhait de Shinzo Abe, la consommation des ménages repart au Japon

 |   |  341  mots
C\'était l\'un des effets recherchés par le premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui tente de faire évoluer l\'économie nippone d\'un modèle exportateur à un modèle basé sur la demande intérieure. La consommation des ménages dans l\'archipel a augmenté de 2,4% en janvier sur un an, selon leministère des Affaires intérieures. En termes nominaux, c\'est-à-dire sans tenir compte de l\'évolution des prix, les ménages ont dépensé 2,1% de plus, a précisé le ministère.La consommation dopée par l\'achat de voitures et d\'électroménagerLes dépenses de consommation des ménages salariés, qui représentent environ 60% du total, ont grimpé de 4,1% en termes réels sur la même période. Toujours en janvier et par rapport au même mois de l\'an passé, le revenu moyen des ménages salariés s\'est élevé de 1,1%, à 433.858 yens (près de 3.600 euros). Dans le détail, ils ont acheté davantage de véhicules motorisés (+36,1% en janvier par rapport à janvier 2012), de produits électroménagers (+12,5%), de radiateurs et climatiseurs (+32,3%) et de meubles (+64,7%). Ils ont aussi davantage dépensé en frais scolaires - y compris les cours de soutien pour les enfants - (+18,7%) et pour des voyages organisés (+28,7%).Un enjeu essentiel pour la croissance pour Shinzo AbeMoteur important pour l\'activité, la consommation avait tendance à stagner ces derniers mois, aussi son redémarrage pourrait aider la troisième puissance économique mondiale à sortir de la récession dans laquelle elle est engluée depuis la mi-2012. Pour doper la croissance, le nouveau Premier ministre de droite, Shinzo Abe, a promis des financements de travaux publics, une politique monétaire plus souple de la Banque du Japon et divers soutiens aux entreprises. Depuis son retour au pouvoir fin décembre, le moral des consommateurs s\'est amélioré, ce qui semble les inciter à dépenser davantage.>> ALLER PLUS LOIN Le Japon prépare une révolution culturelle de son modèle économique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :