en bref

 |   |  306  mots
Laurent Fabius (PS) a mis l'accent, dimanche, sur une mesure passée inaperçue, mais « qui coûte en trois ans à l'État 20 milliards d'euros » : la détaxation des filiales de holdings. « Autrefois, lorsqu'on vendait une filiale de holding, il y avait une taxation importante. Il y a eu détaxation [...]. Combien croyez-vous que ça coûte à l'État en trois ans ? 20 milliards d'euros, c'est-à-dire vingt fois plus que ce que le président de la République a annoncé pour l'industrie », a-t-il assuré.conférence internationale jeudi à Paris sur les forêtsLa France accueillera jeudi à Paris une conférence internationale sur le rôle des forêts dans la lutte contre le changement climatique. Co-organisée par les ministères du Développement durable et des Affaires étrangères, la conférence réunira environ 25 ministres de l'Environnement issus des principaux bassins forestiers, du Congo, de l'Amazonie, d'Amérique centrale et d'Indonésie notamment.Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a estimé dimanche au Forum de Radio J qu'on n'en faisait « jamais assez » pour la santé et la sécurité des Français, alors qu'une polémique se fait jour sur le coût des mesures contre la grippe A (H1N1). La facture pour lutter contre la grippe s'élève à plus de 1 milliard d'euros, a indiqué hier « Le Journal du Dimanche », se basant sur ses propres estimations, alors que le ministère de la Santé a déclaré qu'il était « trop tôt pour valider la moindre estimation ».Bayrou s'inquiète de la criseLe président du Modem, François Bayrou, s'est inquiété dimanche de la crise traversée par la France, « sans exemple depuis la guerre », lors d'un pique-nique organisé à Marseille pour soutenir la tête de liste de son mouvement aux régionales en Paca, Catherine Levraud (photo).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :