en brefPékin relâche la pression sur le yuanDans son rapport...

 |  | 212 mots
en brefPékin relâche la pression sur le yuanDans son rapport de politique monétaire trimestriel, la Banque de Chine a affiché sa promesse « d'amélioration d'un régime de taux de change régulé, basé sur l'offre et la demande, et adossé à un panier de devises ». Selon la banque Morgan Stanley, ce discours signifie que Pékin a l'intention de laisser sa monnaie s'apprécier. Dans son précédent rapport, la banque centrale faisait état d'une évolution graduelle et contrôlée de sa politique monétaire. Les économistes de Morgan Stanley soulignent un changement de ton très important. En juillet 2008, la Chine a stoppé un cycle d'appréciation de sa monnaie qui venait de gagner 21 % face au dollar en 3 ans.La Banque d'Angleterre laisse sa politique monétaire inchangéeA l'issue de son conseil différé de jeudi dernier à lundi en raison des élections, la Banque d'Angleterre a maintenu son taux directeur à 0,5 % et confirmé la suspension de son programme de rachat d'actifs, dont le montant de 200 milliards de livres a été épuisé en janvier. Toute autre décision n'aurait pu que mettre de l'huile sur le feu, à la fragilité de la reprise s'ajoutant les incertitudes politiques créées par l'absence de majorité absolue au Parlement nouvellement élu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :