Le Champix de Pfizer sur la sellette

 |   |  119  mots
Tempête judiciaire américaine sur le Champix. Plus de 1.200 plaintes ont déjà été déposées aux États-Unis contre les effets secondaires de ce médicament de sevrage tabagique de Pfizer accusé d'entraîner des états suicidaires, voire des passages à l'acte. Autorisé sur les marchés américain (en 2006) et français (en 2007) sous le nom de Champix, le Chantix (varénicline) fait l'objet de nombreuses publicités télévisées notamment. L'ensemble des dossiers émanant de tous les États-Unis a été centralisé dans un tribunal fédéral de l'Alabama. Le principal avocat des plaignants, Ernest Cory, s'attend au dépôt « d'un millier d'autres » plaintes pour « négligence » contre le laboratoire américain Pfizer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :