Vale veut des vraquiers chinois

 |   |  102  mots
Le leader mondial du minerai de fer, le brésilien Vale, va lever 1,23 milliard de dollars (970 millions d'euros) pour passer commande de 12 vraquiers Chinamax - chacun d'une capacité de 400.000 tonnes - aux chantiers navals de Rongsheng. Un prêt sur treize ans portant sur 80 % du montant sera accordé par l'Export-Import Bank of China et la Bank of China. Au deuxième trimestre 2010, les ventes de fer en Asie de Vale se sont élevées à 495 millions d'euros, soit + 51 % par rapport à la même période 2009.Vale doit répondre à la demande des sidérurgistes asiatiques qui représentent la moitié de ses ventes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :