Un nouveau pôle de plasturgie créé en France

 |   |  326  mots
Détenu à parité par Renault, PSA et le FSI (Fonds stratégique d'investissement), le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) soigne les fabricants français de composants. Il a annoncé jeudi un nouveau projet de prise de participation, pour renforcer le tissu des PME automobiles en France. Créé pendant la crise, ce fonds commun de placement à risque est prêt à mettre 11 millions d'euros dans un nouveau pôle de plasturgie Bourbon ? Automotive Plastics.Ce projet de rapprochement s'effectuera dans le cadre de la reprise du groupe Bourbon par Plastivaloire. Ce dernier apportera les activités d'Automotive Plastics. Le nouvel ensemble pèsera 220 millions d'euros de chiffre d'affaires. Il devrait permettre des économies d'échelle industrielles et des synergies dans les achats. Ensuite, l'opération doit financer des opérations de croissance externe pour fournir notamment les constructeurs automobiles d'outre-Rhin.Société familiale basée dans le Jura, le groupe Bourbon est spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces (pommeaux de vitesse, façades d'autoradio, consoles centrales, caches moteurs...), avec 2.000 salariés. Générant un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros environ, il dispose de dix sites industriels, dont trois hors de France (Royaume-Uni, Portugal, Slovaquie) à partir desquels il livre PSA, Renault, Toyota, Nissan. Plastivaloire a affiché pour sa part un volume de ventes de 220 millions (+ 34 %), avec un résultat net de 7,2 millions, sur l'exercice 2009-2010. Le groupe doit démarrer en janvier une nouvelle usine en Tunisie. L'activité Automotive Plastics (aérateurs, cendriers, porte-gobelets, accoudoirs...) a généré à elle seule plus d'une quarantaine de millions l'an passé. Elle possède trois sites de production en France et un en Slovaquie, employant 450 personnes. Le FMEA a déjà investi dans les spécialistes du textile automobile Treves et Michel Thierry, dans Savoy International (mécatronique), dans Mécaplast. Alain-Gabriel VerdevoyeDétenu par les constructeurs et le FSI, le fonds de soutien aux équipementiers met 11 millions pour regrouper Bourbon et Automotive Plastics.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :