TuttoDeal vise une dizaine de pays européens

 |   |  243  mots
À l'instar du modèle américain Groupon lancé en 2008, près de cinq cents sites d'achats groupés se sont créés dans le monde. Parmi eux, TuttoDeal a lancé en 2010 en France sa plate-forme de comparateur de bons plans. Son site affiche les meilleures affaires des partenaires de sites d'achats groupés, à l'image des sites comparateurs des compagnies aériennes. Son modèle économique est basé sur l'affiliation. « Nous prenons une commission d'environ 10 % sur chaque vente effectuée et nous apportons un trafic qualifié à nos partenaires tels Groupon et ClubDeal », explique Guillaume Sztejnberg, cofondateur, qui prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 1 million d'euros dès 2012. Dans ce marché lucratif, le site bénéficierait de 60 % de croissance par mois. Une centaine d'offres par jour pour Paris : balnéothérapie, photographie d'art, découverte de la cuisine russe... Ces offres, valables entre trois mois et un an, séduisent surtout les femmes.Jusqu'ici la jeune société s'est autofinancée. Présente dans les grandes villes de France, elle vise maintenant le marché européen. Elle sera bientôt dans une dizaine de pays dont l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et la Belgique. « Notre développement est notre priorité. Nous nous posons la question de faire entrer dans notre capital des investisseurs extérieurs. Le montant envisagé serait compris entre 500.000 et 1 million d'euros », précise Guillaume Sztejnberg qui veut renforcer son équipe, passant de cinq à huit personnes d'ici à six mois.Clarisse Burge

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :