Côté BourseLa valeur à suivreTechnip pénalisé par des persp...

 |   |  285  mots
Côté BourseLa valeur à suivreTechnip pénalisé par des perspectives prudentesLe titre du groupe de services pétroliers a enregistré jeudi la deuxième plus forte baisse du CAC 40, en perdant 3,01 %. Technip a dégagé en 2009 un bénéfice net de 170,4 millions d'euros, en repli de 62 %, plombé par une provision de 245 millions d'euros passée pour régler à l'amiable l'affaire TSKJ, liée à des faits de corruption au Nigeria entre 1994 et 2004. Son chiffre d'affaires a reculé de 12,4 %, à 6,4 milliards d'euros, mais, grâce à la poursuite de la politique de nettoyage des contrats peu ou pas rémunérateurs, son taux de marge opérationnelle a atteint 10,5 % en 2009, « un record pour Technip », souligne Thierry Pilenko, PDG de la société.IncertitudesMais le marché a particulièrement peu apprécié les perspectives moroses affichées par le groupe pour 2010. Technip s'attend à une nouvelle baisse de son activité sur fond d'incertitudes sur la demande de pétrole. La société d'ingénierie pétrolière prévoit pour cette année un nouveau recul de son chiffre d'affaires, entre 5?% et 8,5?%, pour s'établir entre 5,9 milliards d'euros et 6,1 milliards. Le groupe table en particulier sur un léger tassement de l'activité de sa division Subsea, la plus rentable, accompagné d'une nouvelle érosion de sa marge de 18,6 % en 2009 à « plus de 15 % en 2010 ».Confrontées à une baisse inédite de la demande mondiale d'or noir en 2009, les compagnies pétrolières attendent une baisse des prix des services pétroliers, qui avaient flambé ces dernières années, avant d'investir dans de grands projets. « Après les incertitudes actuelles autour des projets les plus risqués, les commandes devraient s'accélérer au deuxième semestre 2010 », estime Thierry Pilenko. M.-C. L.? 3,01 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :