Redécouvrir Marx sous le marxisme

Considéré comme le dernier penseur français, Edgar Morin promène dans ce petit recueil de textes réédités un regard d'anthropologue sur le marxisme à la lumière de la crise actuelle, « globale » ou plutôt « complexe ». Il invite à revisiter la pensée de ce « géant » dont la bible, « le Capital », est devenue à la faveur de la contestation des dérives du capitalisme financier l'une des meilleures ventes des sciences humaines. Pour Edgar Morin, Marx a été victime d'héritiers qui ont transformé sa méthode critique et son analyse prophétique en systèmes totalitaires et dogmatiques. Caricaturée et réduite à néant par la faillite du « communisme réellement existant », la pensée révolutionnaire de Marx fascine toujours les intellectuels à l'heure où le « libéralisme réellement existant » se déploie sur le monde et le plonge dans une crise écologique, financière, politique et éthique. Il faut donc redécouvrir Marx sous les décombres des marxismes. Hier, « le socialisme était le remède aux maux de l'humanité. Aujourd'hui qu'un prétendu socialisme a fait pire que le capitalisme dans l'oppression des prolétaires, nous savons que les régimes politiques ne sont pas équivalents et que mieux vaut un régime démocratique avec capitalisme qu'un régime totalitaire sans capitalisme », écrivait-il en 1993 dans « Le Monde ». Dans la préface, le philosophe juge ce propos toujours actuel, mais que le marxisme reste une méthode, originale, de penser l'Histoire face aux défis d'un monde de bientôt 9 milliards d'habitants. Ph. Ma.« Pour et contre Marx », par Edgar Morin, éditions Temps Présent, 120 pages, 14 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.