Pays-Bas : les socialistes contre une austérité « insensée »

 |   |  350  mots
 A moins d’un moins des élections législatives aux Pays-Bas, le leader du parti socialiste (SP) néerlandais, Emile Roemer, persiste et signe : si sa formation devient le premier parti de la chambre basse le 12 septembre, comme le prédisent les sondages, le gouvernement mettra en place un plan de relance de l’économie, faisant fi de l’objectif de ramener le déficit public sous la barre des 3% du PIB en 2013. « Il est très important que nous ne nous mettions pas à économiser de manière insensée », a déclaré dimanche le chef du SP, lors d\'une rencontre avec la presse internationale à Arnhem. « Tout le monde attend une réaction de la part de quelqu\'un, personne n\'ose investir. Dans ce cas, c\'est au gouvernement de faire quelque chose » a déclaré Emile Roemer, selon l’AFP.Un plan d’investissements publics de 3 milliards d’eurosLe parti socialiste néerlandais a indiqué au cours de la campagne son intention de mettre en place un programme d\'investissements de 3 milliards d\'euros supplémentaires en 2013 pour relancer l\'économie et ramener le déficit public sous la barre des 3% en 2015 seulement. Le chef du SP a déclaré jeudi au journal « Het Financieele Dagblad » qu’il était hors de question, si son parti devenait leader, que les Pays-Bas paient à Bruxelles l’amende infligée en cas de non-respect de la règle des 3%. L’actuel Premier ministre, le libéral Mark Rutte, a présenté en avril la démission de son gouvernement minoritaire après l\'échec de sept semaines de négociations sur la réduction du déficit public sous les 3% en 2013 (contre 4,7% en 2011), ce qui a entraîné l’organisation d\'élections législatives anticipées le 12 septembre. Selon les sondages, le SP pourrait obtenir jusqu\'à 39 sièges de députés sur 150 à la chambre basse du parlement et ainsi devenir le principal parti néerlandais. Mais il lui faudrait s’allier à d’autres formations pour obtenir la majorité au parlement et former un gouvernement de coalition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :