Armement : le char Leclerc mis KO au Qatar par le Leopard de Krauss-Maffei

1 mn

Et le Leopard remporta la bataille de chars de combat de Doha face au Leclerc. Ce qui n\'est pas une surprise, la proposition française de vendre une quarantaine de Leclerc d\'occasion fabriqués par Nexter n\'était pas la solution privilégiée par le Qatar, qui préférait le Leopard-2 fabriqué par Krauss-Maffei. Le groupe allemand a annoncé jeudi avoir signé un contrat avec le Qatar d\'un montant de 1,89 milliard d\'euros portant notamment sur la livraison de 86 chars. Outre le Leopard-2, le groupe basé à Munich a indiqué qu\'il allait également fournir des services et matériels annexes, qui permettront à l\'armée qatarie de se moderniser. Soixante-deux des blindés qui vont être livrés sont des véhicules de type Léopard-2, principaux chars d\'assaut allemands. Les 24 restants sont des obusiers blindés PzH 2000, a précisé l\'entreprise dans son communiqué. Nexter a d\'autres prospects au QatarCe contrat était dans les tuyaux depuis plusieurs mois. En juillet 2012, la presse allemande s\'était fait l\'écho de l\'intérêt du Qatar pour 200 chars allemands. Mardi, la chancelière Angela Merkel avait reçu à Berlin le Premier ministre du Qatar, Hamad ben Jassem al-Thani. Les chars livrés par Krauss-Maffei doivent progressivement remplacer les blindés français AMX-30 et AMX-10P et sud-africains que possède actuellement le Qatar, a précisé le groupe allemand.Pour aurtant, Nexter veut également une part du gâteau au Qatar. Le groupe public propose peu ou prou l\'ensemble de sa gamme : le véhicule blindé hautement protégé, l\'Aravis, le canon autotracté Caesar, le véhicule blindé de combat d\'infanterie (VBCI). Le tout pour équiper une brigade qatarie.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.