L'assureur prêt à d'autres acquisitions

 |   |  180  mots
Coup sur coup, Groupama vient d'annoncer quatre fusions. En Roumanie, l'assureur a regroupé le 28 septembre sous une même enseigne ses filiales (Asiban et BT Asigurari) pour former le 3e acteur du pays. La compagnie OTP Garancia viendra s'y ajouter avant la fin 2009. En France, les deux banques du groupe ont annoncé leur fusion le 13 octobre. Deux jours plus tard, c'était au tour de la Turquie de présenter la naissance de Groupama Sigorta (dommages) et Emeklilik (vie) le 3e groupe d'assurance du marché issu du rapprochement entre Basak acquis en 2006 et Güven racheté en 2008. Le mariage des filiales italiennes (ci-dessus) semble clore cette phase d'intégration qui faisait suite à une série d'acquisitions. « Avec une marge de solvabilité actuellement revenue à son niveau habituel de 200 %, nous avons retrouvé une meilleure flexibilité financière », observe Jean Azéma, directeur général du groupe, qui ne cache pas son intention de repartir à l'achat. Il prédit une phase de consolidation dans l'assurance et se dit prêt à y participer au besoin en introduisant Groupama SA en Bourse. S. So.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :