12 janvierPékin relève les réserves obligatoires des banques...

1 mn

12 janvierPékin relève les réserves obligatoires des banquesEn augmentant pour la première fois cette année, le coefficient de réserves obligatoires des banques, Pékin donne le ton pour 2010. Après avoir ouvert en grand le robinet des liquidités, en 2009, les autorités chinoises n'auront de cesse tout au long de l'année de limiter la croissance du crédit bancaire. Cinq hausses suivront celle de janvier. Le 20 décembre ce coefficient a touché le niveau record de 19% pour les grandes banques.19 juinConcession symbolique et critiquée sur le yuan Ce jour là, la Chine crée la surprise en annonçant, à une semaine du G20 de Toronto, sa décision de mettre fin à l'indexation de sa monnaie au dollar qui durait depuis près de deux ans. Saluée dans un premier temps par les partenaires commerciaux de la Chine, Etats-Unis en tête, cette décision sera vite critiquée pour sa portée jugée encore insuffisante. Depuis, le yuan a gagné 2,5% face au billet vert.19 octobrePremière hausse des taux chinois depuis 2007Pour la première fois depuis décembre 2007, la Banque populaire de Chine annonce un resserrement de ses taux directeurs. L'institution relève de 25 points son taux de dépôt à 2,5%. Le taux de prêt à un an passe quant à lui de 5,31% à 5,56%. Le geste prend les marchés à contre-pied. Et révèle l'ampleur des craintes des autorités chinoises vis-à-vis de l'inflation. Jusqu'à cette date, la banque centrale s'était contentée de relever le taux des réserves obligatoires des banques.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.