Klépierre face à une série d'interrogations

Côté BourseLa valeur à suivreLa foncière détenue majoritairement par BNP Paribas, Klépierre;pierre, n'a guère brillé ce mercredi à la Bourse de Paris. Avec cette baisse de 2,22 % à 26,85 euros, elle perd dorénavant 5,5 % depuis le début de l'année. Les foncières spécialisées dans les galeries commerciales, comme la française Klépierre;pierre qui a publié mardi soir son chiffre d'affaires annuel, ont pourtant la réputation d'être des valeurs défensives. Notamment par rapport aux foncières de bureaux, très sensibles à l'évolution de l'emploi. Comme l'a d'ailleurs confirmé l'envolée de 22,6 % de son chiffre d'affaires en 2009.Concept boudéMais pour combien de temps encore les Klépierre;pierre, Unibail-Rodamco et autres Mercialys conserveront-elles ce statut qui, il est vrai, n'a pas vraiment séduit les investisseurs l'an passé ? En effet, les hypermarchés des galeries commerciales n'ont plus la cote, les consommateurs leur préférant les magasins de proximité, de plus petite taille et plus conviviaux. Sans parler d'Internet qui rencontre un succès croissant. « Je me demande comment les foncières commerciales vont s'adapter à cette évolution », s'interroge un observateur du secteur. Dans son communiqué, Klépierre;pierre s'est pourtant voulu rassurante en indiquant notamment qu'elle s'attendait à une stabilisation, voire une reprise de l'activité des enseignes dans ses principales zones d'implantation (France, Belgique, Scandinavie, Italie, Grèce). Le courtier Aurel a, pour sa part, maintenu mercredi son opinion « vendre » assortie d'un objectif de cours de 25 euros. L'an passé, le titre a, certes, fait des étincelles avec un gain de 50 %. Christine Lejoux? 2,22 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.