L'Australie ne veut pas céder sa Bourse à Singapour

Dévoilée lundi aux premières heures, l'offre d'achat de Singapore Exchange (SGX), l'opérateur de la Bourse de Singapour, sur l'Australian Stock Exchange (ASX) est aujourd'hui loin de faire l'unanimité. Plusieurs responsables politiques australiens se sont exprimés à l'encontre d'une telle opération. « Je ne soutiendrai pas une initiative pour vendre la Bourse australienne à Singapour ou à des intérêts établis à Singapour », a ainsi affirmé Andrew Wilkie (indépendant), dont les propos étaient rapportés jeudi par Bloomberg. « L'Australian Stock Exchange est tout simplement fondamentalement important pour notre économie et notre souveraineté ». Mardi, le chef de file des verts, Bob Brown, avait indiqué « ne pas voir quel serait l'intérêt pour le pays d'avoir un opérateur boursier contrôlé depuis Singapour ». Le gouvernement, lui, ne s'est pas encore prononcé. Le ministre des Finances, Wayne Swan, a indiqué que l'autorité en charge du contrôle des investissements étrangers, qui doit aussi donner son feu vert, étudierait la proposition de rachat de Singapore Exchange en prenant conseil auprès de la banque centrale et des régulateurs. « Le gouvernement a toujours pris et prendra toujours ce type de décision dans l'intérêt national de l'Australie », a-t-il souligné devant le Parlement. Singapore Exchange et l'Australian Stock Exchange ne pourront mener à bien leur projet sans le soutien des élus australiens. Leur fusion passe par une modification de la loi, qui limite aujourd'hui à 15 % la détention du capital de la Bourse. Il va donc falloir convaincre. Un rendez-vous aurait été pris par les dirigeants de l'Australian Stock Exchange pour tenter d'emporter le soutien de l'opposition, via l'un de ses représentants, Joe Hockey. Du côté des actionnaires du Singapore Exchange, l'annonce ne fait pas que des heureux. Le président du Tokyo Stock Exchange, Atsushi Saito, n'y voit rien de positif. Aujourd'hui détenteur de 4,9 % de l'opérateur singapourien, il entrevoit sa dilution au capital, autour de 3,1 %, et une perte potentielle à la clé. Dans ce contexte, l'action ASX a perdu de sa superbe, revenant à 37,86 dollars australiens après s'être hissée jusqu'à 41,75 dollars lundi, un cours toutefois inférieur aux 48 dollars offerts par SGX. C. FR.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.