L'oléoduc Sibérie-Pacifique entre en service

 |   |  138  mots
Après des années de marchandages entre Moscou et ses clients rivaux que sont la Chine et le Japon, le premier tronçon de l'oléoduc Sibérie-Pacifique, un réseau de près de 5.000 kilomètres, a été mis en service ce lundi en présence du Premier ministre russe Vladimir Poutine. « C'est un projet stratégique qui permettra à la Russie de pénétrer les nouveaux marchés sur le Pacifique et en Asie », a-t-il triomphé. Un deuxième tronçon de plus de 2.000 km doit encore être construit pour relier Skovorodino (Extrême-Orient russe) à la baie de Kozmino. Un appel d'offres est prévu fin 2009 ou début 2010. Transneft et le groupe pétrolier chinois CNPC avaient par ailleurs signé en 2008 un accord pour la construction d'une branche de l'oléoduc vers la Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :