Saison 2 pour "Comme le disent les gens", la web série à succès de La Banque Postale

 |   |  952  mots
La web série Comme le disent les gens a rassemblé plus de 8 millions de vues en 2014
La web série "Comme le disent les gens" a rassemblé plus de 8 millions de vues en 2014 (Crédits : Reuters)
Fort du succès de la première saison de sa web série "Comme le disent les gens", La Banque Postale réitère l’expérience de la communication façon courts métrages. Un concept 100% brand content pour des épisodes toujours aussi drôles mais proches des gens !

Après une première année qui a rassemblé plus de 8 millions de vues en 14 épisodes, Comme le disent les gens, la web série lancée par La Banque Postale en février 2014, inaugure sa deuxième saison sur YouTube. Une série dans laquelle l'info jongle avec l'humour décalé des scènes, dans une ambiance proche du quotidien, au rythme de situations parfois cocasses qui s'attachent à raconter des instants de vie dont la drôlerie n'enlève rien à la pédagogie des messages. Car c'est bien là le secret de la série : expliquer au travers de sketchs courts et efficaces comment les services de La Banque Postale peuvent apporter des réponses aux problématiques et autres petits tracas du quotidien.  Et ça marche ! Le buzz autour de Comme le disent les gens a fait de la Banque Postale, la banque la plus écoutée sur YouTube en 2014 avec 25% de part de voix sur le total des minutes de vidéos annonceurs consommées dans le secteur bancaire.

A chaque épisode correspond des services bancaires

Directement inspirée de Dans La Bouche, la mini série qui fit les belles heures du Before du Grand Journal de Canal+, Comme le disent les gens réunit les atouts indispensables pour conquérir l'audience : de bons scenarii, de vrais acteurs (souvent bons eux aussi), une réalisation rythmée, le tout orchestré par SaveFerris Production, producteur de la série originale. Chaque épisode relate une situation anecdotique que tout à chacun se verra ou s'est déjà vu vivre (notons que la cible reste plutôt dans un créneau jeune), avec à la clé une proposition de service de La Banque Postale. De Comme le disent les gens en couple à Comme le disent les gens qui se voient à la retraite en passant par Comme le disent les gens dépensiers, chaque épisode est pensé en lien avec un service bancaire de La Banque Postale : ouverture d'un compte commun, solutions d'épargne, complémentaire santé... Une recette gagnante qui par son humour et son ton accrocheur se veut au plus proche des gens, dans une éthique citoyenne, d'accessibilité, de proximité et d'ouverture à tous.

Succès d'audience et commercial

Classée n°2 du top five des vidéos de marque les plus populaires sur YouTube, Comme le disent les gens a reçu le prix d'argent dans sa catégorie du Grand Prix du Brand Content 2014. Non content de ce succès d'estime, la série peut également se prévaloir d'un impact commercial notable, avec des post-tests plaçant la série comme 2e levier média contribuant à l'intention de se renseigner sur les offres de La Banque Postale. Ajouter à cela le fait que 55% des répondants aux tests se disent prêts à parler de la série autour d'eux et qu'une communauté de 270 000 inscrits jouent régulièrement aux jeux concours initiés dans le cadre de la série, et le buzz de Comme le disent les gens affiche une belle réussite marketing. Pour 2015, la série nous promet encore plus de diversité et de proximité avec un petit plus axé sur les régions et les territoires. Début d'année oblige, la thématique du premier épisode 2015 se joue sur les bonnes résolutions, le second sur les petits enfants. Comme un air de famille qui s'agrandit.

Infos + Comme le disent les gens : https://commeledisent.labanquepostale.fr/Episodes

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Thomas

Deux questions à Thomas Salviejo, responsable de la communication digitale, médias digitaux et acquisition à La Banque Postale.

Comment expliquez-vous le succès de la série Comme le disent les gens ?

Comme le disent les gens  est un vrai divertissement, il est consommé comme tel, avec une vraie logique de série et une caractérisation progressive des personnages. Son succès vient du fait que nous avons réussi à conserver les qualités et la force du concept original pour l'adapter à nos thématiques bancaires et néanmoins passer notre message sans pour autant que le public se sente rattrapé par la marque ou le message commercial, le public regarde avant tout un programme quand il regarde « Comme le disent » et non une publicité. C'est afin de conserver tout ce potentiel que nous avons travaillé avec les auteurs de la série originale et le producteur, Save Ferris.  De plus si nous avons choisi de créer le premier « spin off » bancaire d'un programme TV en choisissant Dans la bouche, c'est parce qu'il correspondait déjà parfaitement aux valeurs de La Banque Postale ; ainsi dans Comme le disent les gens la présence de la marque n'est pas forcée, elle s'impose presque naturellement et ne surprend pas car le programme est au plus proche de ce qu'est La Banque Postale : la banque de tous, la banque accessible, la banque proche des gens donc La Banque qui connaît ce que disent -vraiment- les gens !

Pouvez-vous nous dire quelles seront les grandes nouveautés de la seconde saison ?

Sur cette saison 2 nous avons creusé deux axes en particulier. Le premier consiste à prolonger la caractérisation des personnages et à intégrer davantage de storytelling : jusque là le public avait plaisir à retrouver le concept d'un épisode à l'autre, désormais il aura plaisir de plus en plus a retrouver les personnages en plus de tout le reste ! Le second consiste à renforcer la diversité des personnages et notamment la diversité régionale en enrichissant le casting et en tournant en région. En effet, avec 17 000 points de contacts en France, nous sommes La Banque de tous les territoires en plus d'être La Banque de tous et « Comme le disent les gens » se devait de mieux intégrer encore ces dimensions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :