Inventer demain en Europe passe par un changement de paradigme

 |   |  395  mots
(Crédits : Laurent Clément)
Les ruptures technologiques du xxie siècle obligent l’Europe à créer de nouveaux écosystèmes dans les domaines de la recherche, l’enseignement, la formation, la création et l’expérimentation.

Des défis gigantesques se présentent à l'humanité en ce début de xxie siècle. Un siècle où les ruptures engendrées par les technologies et les usages promettent des opportunités économiques, écologiques et sociétales sans précédent, mais comportent aussi des risques qu'il faut appréhender. De ces transformations naîtront nos futurs modèles de société, de civilisation.

Nos métropoles, qui abriteront bientôt près de 75 % des habitants de la planète, seront le terrain privilégié de cette reconstruction. L'Europe, avec son histoire, ses valeurs, ses convictions, son potentiel, doit participer plus activement à cette dynamique de changement, majeure pour la planète et l'humanité. Faute de quoi le monde de demain sera pensé aux États-Unis ou en Asie. Mais relever ces nouveaux défis, cette nouvelle complexité implique en Europe une nouvelle ambition, un changement de paradigme, l'évolution et la création de nouveaux écosystèmes dans la recherche, l'enseignement, la formation, la création, l'accélération d'entreprises et l'expérimentation.

- Afin de développer les dimensions transdisciplinaires, transculturelles et transgénérationnelles qui manquent tant à nos écoles, petites ou grandes, universités, centres de formation, de création, en France et, plus globalement, en Europe.

- Afin de créer des « tiers lieux » ouverts, où managers du privé et du public, startups, étudiants, chercheurs, experts, peuvent venir vivre et collaborer, quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Ce n'est que dans le cadre d'un travail collaboratif entre le privé et le public que les nouvelles solutions écloront, avec l'efficience dont nos métropoles et nos entreprises ont tant besoin.

- Afin de développer des nouveaux lieux de savoir, de formation, voire de transformation, mais aussi des lieux de vie, d'expérience, d'inspiration et de partage. L'efficacité passe par là, aujourd'hui.

- Afin de développer des catalyseurs de prospective et d'innovation, de développement et d'expérimentation de projets, des lieux pour entreprendre le futur.

C'est ainsi, qu'ensemble, nous tenterons de comprendre le présent, nous pourrons rêver l'avenir de nos métropoles et conduire les transformations nécessaires, dans une démarche collective, enthousiaste et responsable.  F. C

Thecamp est un campus privé/public d'innovation, de prospective, de formation et d'expérimentation dont la construction va bientôt commencer à Aix-en-Provence, avec une ouverture programmée au printemps 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :