Les antennes donnent le vertige

 |   |  318  mots
Par Jean-Baptiste Jacquin, rédacteur en chef à La Tribune.

De la belle idée du principe de précaution à son application, on risque un beau gâchis. Apparu juridiquement en 1992 au Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, il a prospéré depuis. Sous la présidence de Jacques Chirac, le principe de précaution inscrit dans la Charte de l'environnement a été élevé au rang constitutionnel. La cour d'appel de Versailles, l'appliquant à l'antenne de téléphonie mobile de Bouygues Télécom, a donc fait son devoir.

Mais la lecture de son arrêt donne le vertige. La démonstration frise le raisonnement pervers en déroulant un terrifiant syllogisme. Après avoir longuement expliqué qu'aucune étude scientifique ne montrait l'existence d'un risque, même infime, sur la santé des antennes de téléphonie mobile, les magistrats de Versailles rappellent qu'à l'inverse "aucun élément ne permet d'écarter péremptoirement l'impact sur la santé publique de l'exposition de personnes" à leurs ondes.

La démonstration suit?: premièrement, les plaignants, un couple de riverains, "ne peuvent se voir garantir une absence de risque sanitaire"?; deuxièmement, ils sont donc "dans une crainte légitime constitutive d'un trouble" ; troisièmement "le caractère anormal de ce trouble" vient du fait que "le risque étant d'ordre sanitaire", ses conséquences touchent les plaignants et  "leurs enfants". CQFD, fermez le ban, démontez les antennes?!

Aussi devrions-nous toutes affaires cessantes ne pas nous contenter d'une antenne, mais démonter les 37.000 implantées en France. La Constitution s'appliquerait-elle différemment à Tassin-la-Demi-Lune et à Palavas-les-Flots?? Mieux, ce principe devrait permettre d'arrêter définitivement la circulation automobile (dont le risque pour la santé publique est avéré), clouer au sol les avions tant que l'innocuité des aéroports pour les riverains ne sera pas prouvée, etc. Ce principe de précaution comporte manifestement des risques dont aucun scientifique n'est encore en mesure de prouver le caractère inoffensif.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
... sans compter qu'on ne peut exclure le risque sanitaire du jugement de cette cour sur la santé mentale de nos concitoyens, qui par ses attendus pourrait avoir des effets schizophreniants, Il conviendrait d'appliquer le principe de précaution à ce jugement...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Au lieu de parler de "principe de précaution", il faut quand même savoir que les téléphones portables ( les antennes relais elles aussi) utilisent les mêmes ondes que les FOURS MICRO-ONDES !!
Lorsque vous regardez votre plat tourner, vous voyez l'effet qu'elles ont à forte puissance !!!
Même en veille, le téléphone continue d'émettre des salves.
Seule l'éducation des utilisateurs permettra de ne pas assister à une catastrophe mondiale: On appelle, on le coupe, on a recu un message il est dans la boite, et on reste pas 1H à téléphoner.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
JE viens de lire qu'il s'agissait du rédacteur en chef dont je ne doute pas de l'excellence ....en ce qui concerne les sujets habituels de le Tribune!Qu'il veuille bien m'excuser.Mais les nuisances scientifiquement prouvées ou empiriquement suspectées des nouvelles technologies:antennes,mobiles,nucléaire,OGM,produits chimiques dans la nourriture,composés organiques volatiles;;; ect,sont volontairement censurées par les lobbies qui posèdent aussi presque tous les médias.Que l'inflation des cancers en France( 20% EN 20 ans) fasse réfléchir aux pollutions de notre environnement!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est ce que vous êtes prêts à entrer votre tête dans un four à micro-onde... NON et vous avez raison, alors pourquoi utilisez vous un portable ....?...
Aux US, il y a longtemps de ca, ils pouvaient se procurer des téléphones sans fils de tres forte puissance (ils ont de tres grands terrains à couvrir)... et certains ont développés des maladies suite à leur usage..ces produits ont été retirés de la vente.... tient... on l'a déja oublié .????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà 1 éditorial perclus de malhonnêteté intellectuelle : puisqu'on vit avec des voitures et des avions, alors il faudrait vivre avec des antennes relais. Pour info, Mr Jacquin, ce principe de précaution c'est de la REGULATION, ne vous en déplaise. Vous pensez certainement, que si les opérateurs savaient que ces dispositifs pouvaient nuire gravement à la santé, ils les démontraient de leur propre chef...Mefiez vous des idées simples, elle vous donnent l'apparence de naïveté. En outre, un bon conseil, gardez votre mobile loin de vous, et utilisez une oreillette à fil !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l' obscurantisme fait des ravage a cause de la propagande des pollueurs.

les antennes relais peuvent et on probablement deja tué c'est une certitude en provoquant de dysfonctionnements d'appareils electroniques lorsque le niveau depasse 3V/ m lire la norme IEC60601 et tous les textes sur la compatibilité electromagnetique,ce qui n'empeche pas les operateurs et le conseil d'etat de le dissimuler en violant le loi (tromperie aggravée) afin de tromper la population

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et ces arguement proposé par bouygues et orange lors d'une reunion d'elus, falsification de la realité dans un rapport de 17000 a 100 000. lisez et ecoutez !!

ca ne vous donne pas le vertige? les preuves filmées par FR3 c'est ici

http://next-up.org/forum/viewtopic.php?t=58

les pollueurs n'ont aucun scrupules.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

J'adore cet exemple du four micro-ondes. Ces ondes peuvent cuire un poulet,, donc, les émissions radio sont nocives et les antennes doivent être démolies.

On oublie un petit peu que le klystron dans le four micro-ondes fonctionne sur du 15000 volts, 600 watt, et que sur une distance de 15 cm à un champ de 1000 V/ cm et une exposition de 900 Wt/ 100 cm², soit 90 000 Wt/m².

Ces chiffres sont absolument hors commune mesure avec ce qu'une antenne peut produire comme énergie. N'oubliez pas qu'un simple radio avec une puissance d' 1 W suffit pour être reçu à des kilomètres de distances. l'exposition à 50 m de distance d'une telle radio, est de 1 Wt/ 1250000 m², soit 0,000 000 8 Wt/ m².

En comparant donc ces deux chiffres, 90 000 Wt/m² et 0,000 000 8 Wt/ m², on trouve une différence d'une grandeur d'ordre 100 000 000 000 fois. Donc prétendre qu'un four micro-ondes crée les mêmes effets qu'un radio, est soit, l'?uvre d'un très grand manipulateur, soit l'?uvre d'un imbécile absolu en matière d'électromagnétisme.

Et il est triste que les juges, en voulant se substituer à tous les experts, ont préféré de faire preuve d'une très grande imbécillité. Comme c'est son habitude ?

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les ondes font partie de l'univers inconnu, du non visible et non palpable. Magnétiques ou électromagnétiques, notre imaginaire les a qualifié en "bonnes" ou "mauvaises". Comment ne pas faire de parallèle avec les croyances médicales moyen-âgeuses, la théorie des humeurs de Galien, ou des quatre éléments(terre,air,eau et feu) ? l'onde, au contraire véhicule le danger car elle existe à notre insu et n'est pas controlable; pourquoi tant de gens vont encore voir les magnétiseurs dans les campagnes? Je conseille donc l'ail sous toutes ses formes pour lutter contre les ondes: à manger chaque jour et une gousse autour du cou !! Pourquoi ma copine qui passe des heures au tél. depuis 10 ans n'est pas encore cramée ? elle mange de l'ail...?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l'argument de la cuisson n'est pas pertinent .

quelle importance la tension du klystron si on veut comparer quelque chose ? ce qui compte c'est la puissance rayonnée.

pourquoi vous parlez d'une radio d'1W ? la puissance isotrope rayonnée equivalente generée par une antenne relais de telephonie mobile dans le lobe principal d'emission est de 25W*70 = 1700W si on vous arrose avec une antenne tri bande c'est 3 fois plus de puissance soit environ 5 kilowatts
si un pylone vous arrose avec 3 operateurs c'est plus de 10 Kw qu'on vous balance dans la tete!

l'ordre de grandeur des champs electrique genere peut depasser 3V/m a plus de 100m de distance .



effectivement il faut tenir compte des distances et l'effet qu l'on craint n'est pas la cuisson de la viande (les pollueurs pour tromper la population font croire que c'est le seul existant)mais d'autres ,certains effets biologique , ou des dysfonctionnements d'appareil electronique lorsque le niveau depasse 3V/m.


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Lol de lol en encore des benets comme wpjo qui croient aux expertises officielle dignes l'amiante ca ne leur a pas suffit (90 ans se silence de l'academie de medecine peuplée d'experts)

voici ce que disent les experts de l'afsset

http://next-up.org/forum/viewtopic.php?t=111

d'autre experts officiels demontrent leur incompetence publiquement devant les parlementaires


le 5 juillet 2006 suite a la demande d'un citoyen Lambda au president de l'assemblée nationale ( la demande n'est pas venue d'un expert officiel ils n'ont jamais posé le probleme car le risque ne peut etre nié ) ont lieu a l'assemblée nationale par l'OPECST des auditions sur le sujet " compatibilité electromagnetique entre telephonie mobile et appareils medicaux"
le rapport 3431 de l'opecst est ici:
http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-off/i3431.asp



Pour bien situer le niveau de l'expertise en France , l'organisme chargé de la securité d'utilisation de tous les dispositifs medicaux est l'AFSSAPS vous pouvez le verifier. (le top du top en matiere d'expertise pour assurer notre sante LOL)

Les senateurs interrogent le representant de cet organisme censé assurer notre securité en lui demandant le nombre d'appareils en circulation reponse 800 a 900 000.

LOL, cette quantité ne correspond qu'aux appareils dit critiques ou implantés d'immunité 10V/m (comme les 350000 pace maker) , donc ceux ayant le moins de chance d'etre perturbes

or les "dispositifs medicaux" comportent aussi tous les appareils d'immunité 3V/m comme les environ 17 a 18 millions de thermometres electroniques selon la commission de securité des consommateurs.
http://www.securiteconso.org/article283.html
,les millions de lecteurs de glycemie et autres tensiometres.

Il existe au moins 20 millions d'appareil electroniques en service en france et l'organisme qui les a en charge ne connait meme pas leur définition, et en oublie 95%, naturellement l'afssaps n'a jamais rien fait pour etudier les risques d'appareils dont elle ignore l'existence ..

mais y a pas de risque lol de lol c'est de la science officielle totalement incompetente qui le dit .

Les informations fournies aux parlementaire sont completement fausses. incompétence?, application de consignes pour tromper la population ? manque de moyens? tout est possible pour des erreurs aussi grossieres.

C'est de l'expertise officielle par un organisme officiel assurant notre securité !! et on voudrait que l'on fasse confiance à ce genre d'organisme qui ne sait rien!


Autre exemple le Scenhir qui a fait un appel a la population pour lui soumettre des contribution en disant qu 'il repondrait et les publierait et qui a jeté a la poubelle les contribution mentionnant la compatibilité electromagnetique et la limite de 3V/m.

Ce qui ne peut etre nié est dissimulé!

qui sont les charlatants?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la pollution electromagnetique est fortement reprimée pour assurer le bon fonctionnement des appareils d'immunité 3V/m.
si un fabriquant d'un appareil electronique depasse les 70µV/m que lui autorise la norme d'emission la sanction prevu est le retrait du marché de ses appareil : la faillite.


sauf pour les principaux pollueurs
Si un operateur pretend imposer au meme appareil un niveau de 61V/m sans risques (sic) les experts officiels, le conseil d'etat, l'arcep, le ministere de la sante, celui de l'industrie et l'association des maires de france dissimulent le risque et la DGCCRF ne dit rien , metant de ce fait en danger la vie de voisins d'antennes relais . la france une republique bananière parmis d'autre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si il n'a aucun risque, alors pourquoi aucun assureur ne veut plus se mouiller dans cette histoire et que il faut le savoir, les opérateurs ne sont plus assurés contre le risque sanitaire...

Étonnant non ????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@IEC560601

Je veux bien croire que la puissance est 1700 W mais ... est-ce qu'il s'agit de la puissance totale ou une puissance de 1700 W/m² (mesuré à 10 m de distance de l'antenne svp). Ou aucune des deux ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :