Quel programme PS, si DSK revenait... ?

 |   |  629  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : CEDRIC HELSLY)
Par Olivier Lecomte, professeur de finance à Centrale Paris.

Il y a fort à parier que si l'on pouvait établir une statistique des mots employés dans l'ensemble des médias et des conversations, il en est un dont la fréquence a dû décupler le week-end dernier, surtout dans les états-majors politiques. Un mot de deux lettres, l'un des plus simples de la langue française : "si", Pas la note de musique, mais la conjonction qui introduit une hypothèse, comme dans "Et s'il revenait ?". D'aucuns jubilent déjà, sur le mode "si" majeur, imaginant que ce "si" devienne certitude. D'autres, qui l'entendent plutôt sur le mode "si" bémol, doivent prier pour que cela n'advienne pas.

Sans s'appesantir sur le fond de l'affaire, imaginons un instant ce qui se passerait "si"... En particulier, comment une éventuelle...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/08/2011 à 17:01 :

cessez de nous empester avec ce type, on a honte qu'il eut envie de diriger notre pays, les socialites ont une belle chute en perspective
a écrit le 23/08/2011 à 16:58 :

s'il revenait ce serait la chianlie comme dirait le grand charles

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :